D'après un récent rapport de Nikkei Asia publié le mardi 20 décembre 2022, Apple s'apprête à démarrer la production du MacBook au Vietnam. Les premières lignes de production pourraient prendre du service dès 2023.

Le MacBook bientôt fabriqué au Vietnam

La marque à la pomme continue de diversifier sa chaîne de production en dehors de la Chine, dans un contexte d'escalade des tensions technologiques entre Washington et Pékin. Voilà pourquoi Apple a demandé à Foxconn, son principal partenaire, de construire des usines au Vietnam afin de fabriquer le MacBook. Pour toutes ses gammes de produits, Apple tente de quitter les usines de production chinoises.

Pour le MacBook, ce n'était pas une mince affaire. En effet, l'ordinateur portable du géant américain exige une chaîne d'approvisionnement particulièrement complexe. Selon une source anonyme, « avec le transfert de la production du MacBook, tous les produits phares d'Apple auront un site de production en dehors de la Chine : l'iPhone en Inde, l'Apple Watch, le MacBook et l'iPad au Vietnam ».

C'est clairement la stratégie de l'entreprise de Tim Cook : posséder une option de production hors de Chine pour au moins une partie de la production de tous ses produits. La société travaille sur des plans visant à transférer une partie de la fabrication du MacBook au Vietnam depuis près de deux ans, et a déjà mis en place une ligne de production test dans le pays d'Asie du Sud-Est.

Aujourd'hui, Apple fabrique entre 20 et 24 millions de MacBook par an. La production actuelle est répartie entre des bases situées dans les villes chinoises de Chengdu, dans la province du Sichuan, et à Shanghai. Ce transfert d'une partie de la production au Vietnam intervient dans un contexte de fortes tensions géopolitiques. Pour la Chine, cette nouvelle est un coup dur et symbolise l'affaiblissement général de sa position d'usine du monde.

Les principaux fabricants de produits électroniques, Apple, HP, Dell, Google et Meta, ont tous prévu de transférer une partie de leur production hors de Chine, depuis que l'ancien président américain Donald Trump a initié une guerre commerciale contre le pays. Joe Biden a poursuivi cette politique. Les géants américains estiment que dans l'ensemble, les avantages de la Chine en termes de fabrication à faible coût s'estompent. C'est une tendance qui devrait s'inscrire dans le temps.