PUBG Mobile, le célèbre battle royal sur smartphones développé par Tencent et Krafton, a dévoilé, le 20 décembre, son propre label de musique intitulé « Beat Drop ». Ce dernier devrait servir à mettre en avant des artistes du monde entier pour offrir une expérience musicale inédite aux joueurs. Sa création témoigne de la volonté des entreprises du secteur du jeu vidéo d’utiliser la musique comme nouveau moyen de toucher de potentiels consommateurs.

Repenser l’expérience musicale des joueurs

Dans une déclaration relayée par The Verge, PUBG Mobile explique que « le nouveau label de musique a pour objectif de mettre en lumière des artistes prometteurs dans le monde entier, de produire des morceaux marquants avec des icônes établies, et de fournir aux joueurs des chansons épiques pour améliorer l’expérience PUBG Mobile ». Tencent et Krafton définissent le style de « Beat Drop » comme de la musique électronique de type EDM.

Le premier remix du label a été publié le jour de l’annonce par le jeu vidéo et met en avant la DJ mexicaine Mariana BO. PUBG Mobile précise également qu'un nouveau thème musical doit être révélé le 30 décembre prochain.

La collaboration entre les deux industries s’intensifie

Depuis quelque temps, les studios de jeu vidéo accordent une part de plus en plus importante à la musique dans leurs projets. Il devient courant de voir les bandes originales des œuvres vidéoludiques être ajoutées sur les plateformes de streaming dès leur sortie. Début décembre, les environnements sonores d’Halo Infinite et Sea of Thieves, deux licences saluées pour la qualité de leurs bandes-son, ont intégré l’application de relaxation Calm.

De nombreux acteurs du milieu misent aussi sur des concerts en temps réel au sein de leur jeu. C’est notamment le cas de Fortnite qui a diffusé les performances de Marshmello, d’Ariana Grande ou encore Aya Nakamura. Certains studios poussent l’expérience plus loin comme Riot Games et son groupe de K-POP virtuel pour League of Legends, K/DA. PUBG Mobile possède également son propre quatuor surnommé Power4. Des signes qui montrent que l’industrie de la musique et du jeu vidéo vont davantage travailler ensemble dans le futur.