ConsenSys, entreprise américaine de technologie blockchain, et PayPal ont conclu, le 14 décembre, un partenariat visant à démocratiser l’utilisation des cryptomonnaies. Les utilisateurs mobiles disposant d’un portefeuille numérique sur MetaMask pourront acheter de l’Ether (ETH) grâce à leur compte PayPal. Cette fonctionnalité n’est accessible qu’à un nombre restreint d’utilisateurs américains, mais sera prochainement déployée sur l’ensemble du territoire. Une extension à d’autres pays n’a pas encore été annoncée par ConsenSys.

PayPal ne cache plus sa volonté de s’implanter sur le marché des cryptomonnaies. Après s’être retiré du projet Libra, lancé par Facebook en 2019, PayPal a continué à investir dans des projets liés à la finance décentralisée, à l’instar du rachat de la start-up israélienne Curv, en 2021. Récemment, un développeur avait trouvé des restes de codes cachés dans l’application iPhone de PayPal, semant le doute sur la création d’un « PayPal coin ». La collaboration avec MetaMask inaugure la première intégration de PayPal en tant que fournisseur d'accès à un portefeuille de cryptomonnaies.

Habituellement, les utilisateurs de MetaMask doivent acheter des cryptomonnaies sur des places de marché centralisées comme Coinbase ou Kraken puis transférer les fonds sur leur portefeuille numérique. Ces opérations chronophages nécessitent de faire des va-et-vient entre plusieurs plateformes. Dorénavant, l’intégration de PayPal permettra aux utilisateurs de transférer directement des ETH de leur compte vers leur portefeuille et d’acheter des ETH supplémentaires.

L’usage d’un compte PayPal permet aussi de réduire le temps consacré au « KYC » (Know Your Customer), procédure mise en œuvre par les entreprises de services financiers pour vérifier l’identité de leurs clients. Désormais, une simple création de compte sur PayPal suffira à effectuer un achat.

Le partenariat entre PayPal et MetaMask profite aux deux entreprises. Les usagers existants de PayPal seront plus enclins à utiliser MetaMask tandis que PayPal percevra une commission sur chaque transaction opérée en tant qu’intermédiaire.

Au-delà de potentiels gains financiers, l’objectif pour MetaMask est de rapprocher la finance traditionnelle et la finance décentralisée, système émergent parfois décrié pour son instabilité et sa complaisance avec la crypto-criminalité. Lorenzo Dos Santos, chef de produit chez MetaMask, estime que la collaboration permet « non seulement d'acheter des cryptomonnaies de manière transparente via MetaMask, mais aussi d'explorer facilement l'écosystème Web 3.0 ».