Notre avenir est largement façonné par la technologie, et cela va au-delà de la simple utilisation d'un smartphone ou d'une tablette. Le monde de la technologie a eu un impact considérable sur notre mode de vie avant même que nous en prenions réellement conscience.

À l'heure actuelle, chaque organisation dans le monde s’appuie sur la data pour élaborer des business plans et prendre des décisions. Il est difficile d'imaginer le monde d’aujourd’hui sans cette utilisation et analyse des données. La plupart des appareils électroniques utilisent l'IoT pour collecter des données, qu'il s'agisse de voitures intelligentes ou de wearable tech. Les innovations IoT ont explosé ces dernières années, impactant tout, de la façon dont nous contrôlons la température de nos maisons à la façon dont nous comptons nos pas quotidiens et nos apports caloriques avec les trackers fitness. Nous sommes entourés de nombreux appareils électroniques, que l'IoT et le big data connectent pour que notre vie soit meilleure.

Dans le secteur de la FinTech, il est possible d’identifier instantanément les comportements frauduleux, d’informer les utilisateurs et interrompre des transactions en utilisant les big data et en développant des algorithmes d’analyse et de reconnaissance des comportements des clients. En outre, la technologie peut améliorer la précision de la détection des fraudes et empêcher le blocage arbitraire des comptes clients, pour la plus grande satisfaction des consommateurs.

De nombreuses entreprises industrielles ont recours à la robotique, l'IA, la Deeptech, le machine learning et la vision par ordinateur pour optimiser chaque aspect de la production et des processus opérationnels. Cela permet aux organisations de faire baisser le coût de production des biens et services.

D'ici 2026, selon les études de tendance, le marché mondial des solutions de big data IoT avoisinera les 51 milliards de dollars. Le besoin de systèmes fiables et adaptables, d'outils analytiques de pointe et de stockage de données évolutif ne fera qu'augmenter avec au gré des progrès technologiques. Les secteurs de la finance, des télécommunications, du commerce de détail, de la santé et des transports seront les moteurs du marché.

Les futures plateformes de fabrication seront capables de combiner, d'agréger et d'analyser les données à l'aide d'un modèle fédérateur. Les robots et les systèmes autonomes cesseront d'envoyer des données vers le cloud pour analyse en déployant des modèles d'IA ML.
Les résultats seront ensuite renvoyés vers le cloud par les systèmes pour la mise à jour et l'entraînement des modèles. Les systèmes autonomes et les robots sur le terrain ou dans les ateliers de fabrication pourront alors recevoir des mises à jour via le cloud.

L'IA peut contribuer à l’amélioration de la société si elle est utilisée correctement, mais comme pour la plupart des technologies récemment développées, il existe un réel danger que son utilisation par les entreprises et les gouvernements ait un effet négatif sur les droits de l'homme.
Toute technologie dispose d’une marge de d’évolution et de développement. Nous ne pouvons pas encore prétendre avoir réalisé tous les progrès techniques ; au contraire, la technologie nous permet d'évoluer à un rythme toujours plus rapide. Dans le monde actuel, plus nous en apprenons sur la technologie, plus nous avons tendance à en acquérir une meilleure compréhension.

Qu'il s'agisse de l'utilisation de nanosatellites pour la communication des dispositifs IoT ou de l'IA et du machine learning pour la deeptech et le big data, tout est interconnecté d'une manière profitable à l'humanité. Cette approche transversale va définir l'avenir de l'utilisation des données et de l'IA dans tous les secteurs. L'IA aura potentiellement un impact significatif sur la durabilité, le changement climatique et les défis environnementaux à grande échelle. À terme, les villes, par exemple, seront moins embouteillées, moins polluées et plus vivables, en partie grâce au déploiement de dispositifs technologiques avancés.