L'entreprise d'Elon Musk a déclaré dans un tweet que Twitter Blue serait de nouveau accessible, dès ce lundi, à deux prix différents : 11 dollars par mois lorsqu’il est payé via iOS et 7 dollars pour la version Web de Twitter. En cause : la « taxe cachée de 30% » d’Apple. De nouvelles fonctionnalités vont aussi faire leur apparition.

Un premier lancement raté pour la certification payante sur Twitter

Dans un tweet publié début novembre, le milliardaire américain a indiqué que la certification sur Twitter serait désormais payante. Lancé aux prix de 8 dollars par mois, en plus du badge d’authentification, les abonnés à Twitter Blue ont la possibilité, en outres, de publier des vidéos et des audios plus longs, ils bénéficient d’une priorité dans les réponses ou de rencontrer moins de publicité. À l’origine l’abonnement premium n’était disponible que sur le système d'exploitation iOS.

Son déploiement a été rapidement suspendu. De nombreux utilisateurs ont profité de la brèche ouverte grâce à l’accès à la coche bleue vérifiée de Twitter pour usurper l’identité d’entreprises ou de célébrités. Les imitateurs de Tony Blair, Jésus-Christ, Georges W. Bush ou encore Valve (entreprise de développement de jeux vidéos) sont alors apparus.

Twitter Blue revient lundi 12 décembre

Le réseau social a indiqué dans un tweet que Twitter Blue fait son retour ce lundi avec un abonnement plus cher pour les utilisateurs d'iOS.

De nouvelles fonctionnalités ont été mises en place pour sécuriser le système. L'attribution du badge ne sera plus automatique et la coche bleue sera accordée après des vérifications plus poussées. Le badge va changer de couleur pour les entreprises en devenant une coche de couleur or et elle devient grise pour les institutions politiques.

Twitter a indiqué que d'autres nouveautés allaient arriver. Les abonnés à Twitter Blue vont avoir, par exemple, la possibilité de corriger un tweet ou de bénéficier d'un meilleur positionnement dans les réponses, les mentions et l'outil de recherche.

Ce week-end Elon Musk a donné quelques informations concernant la limite de caractères disponible pour un tweet. Un utilisateur lui a demandé si la limite allait passer de « 280 à 4000 caractères ». Le milliardaire américain a répondu « oui ».

Une tentative de contourner la taxe imposée par Apple ?

Cette nouvelle du changement de prix intervient après que Elon Musk a interpellé Tim Cook sur son réseau favori pour deux raisons : la réduction des dépenses publicitaires d’Apple sur Twitter ainsi que la potentielle suppression de la plateforme sur l’App Store. Le milliardaire américain a notamment reproché au PDG de la marque à la pomme la « taxe cachée de 30% » d’Apple. Quelques jours plus tard, les deux hommes se sont rencontrés et dans la foulée l’homme le plus riche du monde a fait son mea culpa en remerciant Tim Cook de l’avoir emmené dans le « magnifique siège social d’Apple ». Puis il a indiqué que le « malentendu » était réglé.

Malentendu réglé ou non, Elon Musk a décidé de contourner la « taxe cachée de 30% » imposée par la firme de Cupertino. Le nouveau patron de twitter augmente de 3 dollars les abonnements premium qui sont achetés via l'application iOS. Aucun commentaire n'a été fait concernant Google dont le système d’exploitation, Android, facture également jusqu’à 30 % de commission sur les achats intégrés.