Les influenceurs se sont souvent plaints du Shadowban sur Instagram, autrement dit que leurs contenus n'étaient plus mis en avant. Le réseau social a mis en place, le 7 décembre, un nouvel outil de transparence pour savoir si une publication sera recommandée dans l’application. Les utilisateurs professionnels de la plateforme de Meta peuvent voir dans leur interface de compte si le contenu est éligible pour être recommandé aux non-abonnés.

Instagram réalise un grand pas pour la transparence sur les réseaux sociaux

Depuis octobre 2021, l’interface de compte des utilisateurs affiche s'ils sont en règle avec les directives de l’entreprise. Le menu permet d’afficher tous les contenus qui ont été supprimés du compte des personnes. Il permet également de faire appel d’une décision directement via le tableau de bord de l’application et savoir s’ils risquent de perdre leur compte. Cette mise à jour permet de voir en amont de la publication du contenu s'il sera éligible à la recommandation. Le professionnel pourra effectuer des modifications afin de respecter les directives d’Instagram.

Trois smartphone ouvert sur les paramètres d'Instagram.

Mise à jour de l'interface de compte d'Instagram. Image : Instagram.

Dans son billet de blog, Instagram s’est félicité de cette amélioration de la transparence, « Nous savons que le fait qu'Instagram recommande votre contenu est un excellent moyen d'atteindre de nouveaux fans et de développer votre audience ». L’entreprise ajoute que l’objectif de ces nouvelles mises à jour est d’aider les usagers à comprendre les problèmes liés à leurs comptes. Le réseau social prévoit de continuer de développer l’interface de compte pour couvrir davantage de domaines de l’application. Les créateurs pourront savoir s’ils sont bannis de la recherche ou des comptes suggérés.

Smartphone ouvert sur Instagram

Illustration d'un contenu ne suivant pas les directives de l'application. Image : Instagram

Cette mise à jour est un grand pas vers plus de transparence sur les réseaux sociaux. Elle permettra de faire disparaître le soupçon de Shadowban. Désormais, il pourra vérifier si un abonné l’informe qu’il ne voit pas ses publications.