D'après plusieurs sources, le départ de Bret Taylor il y a quelques jours de son rôle de co-directeur chez Salesforce, n'était peut-être pas si anodin que cela. Des tensions ont émergées il y a peu avec Marc Benioff, le co-fondateur de l'entreprise.

Que s'est-il passé entre Marc Benioff et Bret Taylor ?

Selon des personnes proches du grand patron de Salesforce, des tensions entre les deux co-directeurs ont commencé à apparaître il y a quelques semaines, au sujet de leurs responsabilités respectives et de la façon dont l'entreprise était pilotée. Voilà pourquoi Bret Taylor a annoncé il y a quelques jours qu'il allait quitter son poste au sein de l'entreprise américaine. Il semblerait que Marc Benioff se soit senti « frustré par la façon dont Bret Taylor passait son temps ».

Le co-fondateur de Salesforce se demandait notamment si Bret Taylor ne passait pas trop de temps dans son nouveau rôle de président du conseil d'administration de Twitter, ou trop de temps avec d'autres grands directeurs de la Silicon Valley et pas assez de temps sur le développement de l'entreprise qu'il était censé piloter. Les deux hommes ont réussi à bien travailler ensemble pendant plusieurs années, mais des fissures ont commencé à apparaître au cours des derniers mois.

Avant l'annonce par Salesforce du départ de Bret Taylor, il a été question d'essayer d'arranger les choses et de faire en sorte qu'il reste un an de plus. Cela n'a pas fonctionné. Finalement, l'homme qui a joué un rôle clé dans l'acquisition de Slack par Salesforce pour 27,1 milliards de dollars en 2020, quittera l'entreprise le 31 janvier 2023. Marc Benioff va donc redevenir le seul capitaine du navire. C'est la deuxième fois en moins de trois ans que Benioff se sépare d'un co-directeur.

Au moment de l'annonce officielle de son départ, Bret Taylor, entrepreneur au début de sa carrière dans le secteur des technologies, a déclaré qu'il était temps de « revenir à mes racines entrepreneuriales ». L'industrie technologique est confrontée à de nombreux défis. Les clients de Salesforce sont de plus en plus prudents en raison du ralentissement de l'économie mondiale, ce qui a entraîné la plus faible croissance des ventes trimestrielles jamais enregistrée dans l'histoire de la société.

Au cours du troisième trimestre 2022, les ventes de la société ont augmenté de 14 % par rapport à l'année précédente, contre une croissance de 27 % au même trimestre de l'année précédente. De quoi frustrer un peu plus Marc Benioff. Le co-fondateur de Salesforce tiendra un discours lors d'un événement que Salesforce organise cette semaine au Javits Center à New York, pour les employés et les clients.