Dès le mois dernier, les employés de Meta se sont regroupés pour discuter de la manière de mettre en place le prochain Twitter. C’est le cas aussi du réseau social Mastodon et de l’application de médias sociaux Hive Social ainsi que de la plateforme de microblogging Tumblr. Outre les sociétés déjà existantes, d’autres entrepreneurs souhaitent à leur tour créer un nouveau réseau social sur le modèle de Twitter et ont lancé leur start-up.

Vers des versions « moins toxiques » de Twitter ?

Le questionnement sur la viabilité de Twitter est apparu suite au rachat de la société par Elon Musk en octobre dernier. Depuis, les désordres se sont multipliés : licenciements de milliers d’employés, modification des règles de modération, situation financière inquiétante, etc. Sentant le vent tourner, les concurrents du réseau social ont réfléchi à des alternatives afin de prendre la place de la plateforme.

La plupart des rivaux se présentent comme des versions « moins toxiques » de Twitter qui a, par exemple, rétabli des comptes précédemment interdits comme celui de Donald Trump. D’autres considèrent être les précurseurs d’une nouvelle ère dans les médias sociaux. Scott Galloway, professeur de marketing à l’Université de New York, a déclaré au New York Times « la toxicité qui entoure Twitter et une partie du comportement du nouveau propriétaire m’ont amené à croire qu’il existe une énorme opportunité pour une plate-forme de microblogging avec un modèle commercial différent ». Il note qu'il « y a beaucoup d’opportunités en ce moment à saisir des plateformes de médias sociaux, et les gens sentent l’opportunité ».

Nombreuses sont les personnes qui ont émis le souhait de quitter la plateforme pour aller vers d’autres services suite au rachat de cette dernière par Elon Musk, mais les inscriptions sur Twitter n’ont jamais été aussi nombreuses selon le milliardaire américain. Fin novembre, suite à de nombreux commentaires qui enterraient la plateforme, le PDG de Tesla a tweeté « Un nombre record d’utilisateurs se connectent pour voir si Twitter est mort, le rendant ironiquement plus vivant que jamais ! ». Il a ensuite partagé des infographies pour illustrer son propos sur la « bonne santé du réseau social ».

Cela n’a pas empêché les plateformes alternatives et celles déjà bien implantées sur le marché d’attirer de nouvelles personnes.

Quid des alternatives à Twitter ?

En novembre dernier, Mastodon, l’alternative à Twitter a atteint le million d’utilisateurs mensuels. Le réseau social décentralisé connaît une croissance rapide et les comptes, d’après les estimations de la plateforme, ont augmenté d’environ 33% pour atteindre six millions. Depuis Mastodon a embauché plus de salariés. Même constat du côté du réseau social Hive Social fondé en 2019 qui a également doublé ses utilisateurs. Cette entreprise en profite pour essayer de lever des fonds et embaucher plus de salariés. Sa fondatrice Raluca Pop a indiqué que la société compte actuellement « 4 employés », mais qu’elle « espère embaucher plus de modérateurs de contenus et d'ingénieurs ».

L’ancien directeur général de la société Waze, Noam Bardin, a créé une start-up dans l’espoir de venir concurrencer Twitter. C’est une plateforme baptisée Post axée sur le partage de contenu lié à l'actualité. Lancé le mois dernier, ce réseau compte 350 000 personnes sur sa liste d’attente et 67 000 comptes activés, d'après un mail qui a été envoyé mardi aux utilisateurs.

Du côté des réseaux sociaux qui sont déjà bien implantés, la constatation est la même. La plateforme de microblogging, Tumblr, a profité des perturbations de la société du milliardaire américain pour publier un fil de discussion « raisons de rejoindre Tumblr », peu de temps après l’arrivée de Elon Musk sur la plateforme. À l’instar de Twitter, ils ont commencé à vendre « Important Blue Internet Checkmarks » pour environ 8 euros par mois, quasiment le même prix que pour l’abonnement à Twitter Blue. Il y a aussi eu une augmentation frappante du côté des téléchargements puisqu’ils ont grimpé d’environ 62 % sur l’App Store d’Apple la semaine suivant le rachat de la plateforme. Chez Meta lors d'une réunion qui s’est déroulée le mois dernier, le déploiement d’un outil appelé Instagram Notes a été mis en avant. Selon le New York Times, il s’agirait d’une fonctionnalité où les utilisateurs pourraient partager de courts messages sur le site de partage de photos avec leurs abonnés.

Cette augmentation des alternatives à Twitter n’a pas échappé à Elon Musk. Le mois dernier il s’en est pris à Mastodon avant de supprimer ses tweets. Dernièrement, un utilisateur de Twitter a tweeté sur la montée de Hive Social, ce à quoi le milliardaire américain a répondu « lmao ».