Lundi, la société a informé que le chiffre d'affaires de Foxconn en novembre a dégringolé de 11 % par rapport à l’année dernière et a chuté de 29 % comparé à octobre 2021. En cause, les nombreuses perturbations qui ont eu lieu suite à la politique « zéro covid » menée par la Chine sur le plus grand site d’assemblage au monde pour l’iPhone.

Politique « zéro covid » en Chine

Fin octobre, Foxconn, le célèbre et plus important sous-traitant d'Apple, a été confronté à une recrudescence de l’épidémie de Covid-19 en Chine. Pour se conformer aux contrôles stricts de Pékin pour limiter la propagation du virus, l’usine a confiné 300 000 travailleurs. Face à ces restrictions sanitaires, nombreux sont ceux qui ont préféré fuir le site de Zhengzhou créant des perturbations quant à la production d’iPhone, à l’approche des fêtes de Noël.

Pour tourner dans de bonnes conditions et relancer la production, l’usine de Foxconn a dû faire appel à 100 000 travailleurs. Les nouveaux employés se sont vus promettre des primes attrayantes pour combler les postes vacants. Mais l’usine n’a, au départ, pas respecté ses engagements concernant le paiement de primes et des émeutes ont éclaté. Tous ces facteurs ont impacté la production d’assemblage de téléphones en Chine et Apple pourrait être affecté par une pénurie d’iPhone pour les fêtes.

Apple veut se défaire du régime chinois pour la production de ses iPhone

Ces troubles liés à la politique « zéro covid » ont eu un impact direct sur Apple. D’après les premiers chiffres, la firme de Cupertino a été contrainte de réduire de 20% ses exportations de smartphones pour le quatrième trimestre de 2022. L’action de cette dernière a chuté de 3,7% au moment de la publication de ses résultats du premier trimestre de l’année 2022.

Cette crise qui dure depuis maintenant plus de deux ans a décidé Apple à inciter Foxconn à accélérer le retrait de sa production hors de Chine, au profit de l’Inde et du Vietnam. Actuellement, 95% de la production des iPhone se déroulent dans l’Empire du Milieu. L’objectif de la firme de Cupertino est de transférer plus de 25% de sa production de l’iPhone en Inde d’ici à 2025.

Retour à la normale pour la production d’iPhone ?

Les perturbations ont affecté le chiffre d'affaires de Foxconn en novembre qui est passé, d'après le Wall Street Journal, d’environ 20 milliards de dollars en 2021 à 18 milliards de dollars en 2022. La société taïwanaise n’a pas donné plus de détails et elle n’est pas non plus revenue sur les troubles qui ont éclaté dans son usine.

Lueur d’espoir tout de même, puisque lundi Foxconn a déclaré que la situation épidémique est à nouveau sous contrôle « nous faisons tous les efforts possibles pour protéger les droits et les intérêts des employés, afin que les employés actuels et les nouveaux employés reçoivent les meilleurs soins ». La société taïwanaise a informé qu’elle retrouve progressivement une capacité de production « normale ».