Tesla a enfin livré les premiers Tesla Semi, son modèle de camion électrique, à Pepsi. Une commande passée il y a 5 ans, qui devait initialement être livrée en 2019. Avec trois ans de retard, les premiers camions électriques de Tesla sont là.

Premières livraisons pour le Tesla Semi

C'est une étape importante pour Tesla. Un tournant qui marque l'expansion du constructeur automobile au-delà des véhicules destinés au grand public. Le Tesla Semi, dont la sortie était initialement prévue en 2019, est le premier modèle de camion électrique fabriqué par Tesla. À l'occasion de cette livraison historique, Elon Musk a conduit un Tesla Semi pour marquer le coup dans la région de Reno, au Nevada, là où Tesla produit le camion. Il a déclaré que « si vous êtes un chauffeur routier et que vous voulez le camion le plus dur à cuire sur la route, c'est celui-là ».

D'un point de vue plus stratégique, il a qualifié le camion de « pièce essentielle du puzzle » que constitue la mission de Tesla, qui consiste à accélérer la transition vers une mobilité plus durable, en faisant remarquer que les poids lourds représentent une part importante des émissions de CO2. Le fondateur de Tesla avait présenté ce concept en 2017. À l'époque, Tesla avait du mal à produire en masse la Model 3. Le retard pris par le constructeur américain n'a pas empêché la société d'obtenir de nombreuses réservations. Plusieurs entreprises comme Anheuser-Busch, Pepsi, Walmart ou encore UPS ont réservé leurs camions électriques.

Le Tesla Semi a une autonomie de 800 kilomètres. Il sera donc sur les routes californiennes d'ici quelques jours. Voici quelques-unes de ces caractéristiques : ce camion électrique peut accélérer de 0 à 100 km/h en 20 secondes, même lorsqu'il est entièrement chargé. Il peut également maintenir des vitesses soutenues, « même dans les pentes raides ». L'entreprise assure que les conducteurs pourront recharger jusqu'à 70 % de son autonomie en seulement 30 minutes. Le coût du véhicule n'a pas encore été dévoilé. Difficile de dire également combien de camions ont été livrés à Pepsi.

Un porte-parole de la société a déclaré que Pepsi devrait recevoir 15 camions et qu'ils seraient installés dans une usine de Modesto, en Californie, d'ici la fin de l'année. L'entreprise a refusé de commenter le coût du Tesla Semi. Cette bonne nouvelle n'a pas empêché l'action du groupe de chuter... Le cours de l'action Tesla a perdu 45 % de sa valeur. La société est aux prises avec une concurrence accrue, un examen réglementaire et doit faire face au malaise des investisseurs concernant l'acquisition de Twitter par Elon Musk.