En France, de nombreux événements entrepreneuriaux se tiennent chaque année, mais l’un d’entre eux parvient à tirer son épingle du jeu : la Founders Night. Ce nouveau mouvement entrepreneurial français, initié par Marlet Kervolin, Martin Cregut, Wallerand Moullé-Berteaux et Julian Amar, prône la bienveillance et la réussite collective. Dans un cadre informel et hors du commun, les professionnels se rencontrent et échangent afin de faire grandir leurs idées, ensemble.

Après trois événements bien accueillis par le public (200 personnes dans le sous-sol d'une salle d'escalade, 450 personnes dans une chapelle, 800 personnes à La Cigale), la Founders Night revient pour une quatrième édition le jeudi 8 décembre 2022. Retour sur un événement pas comme les autres.

L’humain, pièce maîtresse des événements de la Founders Night

Inspirée de la dynamique entrepreneuriale qu'on retrouve dans la baie de San Francisco, la Founders Night est un nouvel élan du monde entrepreneurial français. Elle est née d’une volonté : placer le partage et la bienveillance au cœur des échanges professionnels. « On veut remettre l'humain au cœur de nos événements pour favoriser les rencontres et faire grandir les idées », explique Marlet Kervolin, Co-fondateur de la Founders Night.

Entrepreneurs, talents, étudiants et investisseurs se retrouvent le temps d’une soirée pour discuter de leurs projets respectifs et imaginer comment ils pourraient s’aider mutuellement. En somme, pas de compétition, mais plutôt des collaborations pour réussir collectivement.

Les participants échangent dans un cadre informel, où le traditionnel costume cravate est banni. Ils se rencontrent autour d’un verre pour discuter de leurs projets, le tout sans stress. C’est notamment ce qui a séduit Hardy Botombe, freelance spécialisé en publicité Facebook & Instagram. Il a participé aux deux premières éditions, et compte bien se rendre à la prochaine. « La Founders Nights, c'est un endroit où je vais surtout pour des opportunités de rencontres. J’ai quand même mes cartes de visite, je suis, malgré tout, un professionnel, mais je ne sens pas de pression. On sent des rires et de la chaleur », explique-t-il.

C’est grâce à ce format plus décontracté que la Founders Night parvient à conquérir de plus en plus de professionnels. Il s’agit d’une réelle distinction par rapport à d’autres événements de l’écosystème français, souvent trop rigides dans leur approche du networking. Là, les échanges se font plus facilement.

« La Founders Night, c'est quand même l'événement durant lequel j'ai échangé avec le plus de monde » affirme Hardy. « Tu te retrouves rapidement à discuter avec tous les gens qu'il y a autour. C’est très décontracté au niveau du réseautage. Ce principe-là, de pas forcément avoir mis un speed dating ou des règles, je pense que ça fait la force de l’événement », ajoute-t-il.

C’est une des raisons qui a poussé Anabelle Sellame, Fondatrice de la start-up Nootropia qui commercialise des boissons naturelles et saines pour booster sa productivité, à pitcher lors de la dernière édition.

« Ça fait du bien en fait de pouvoir être dans un endroit où on ne se prend pas la tête. Nous sommes tous humains et nous restons humains, il faut donc arrêter tout le superflu. La Founders Night l'a très bien compris et les créateurs ne cherchent pas à mettre des étoiles dans les yeux, ils cherchent de l’authenticité au travers de ce que les participants racontent et deal », raconte-t-elle.

Sa participation a été l’occasion de parler non seulement de son produit, mais de son histoire et de la mission de son entreprise. Une opportunité unique qui l’a profondément marquée. « Tous les autres évènements ne nous aident pas à expliquer ces raisons-là. Il n’y a qu'à la Founders Night, et c'est le seul endroit où on peut faire ça », affirme l’entrepreneuse.

Des opportunités business uniques

Dans un cadre hors du commun, les professionnels ont l’opportunité de trouver des financements, rencontrer leurs futurs associés ou clients et surtout, faire du networking. « Je suis vraiment venu dans l’optique d’élargir mon réseau, et pas forcément de signer de contrats. Toutefois, j'ai eu du coup deux appels intéressants par rapport aux services que je vends. Businessement parlant, c’était très intéressant d'échanger et donc de pouvoir garder ces contacts dans le drive », explique Hardy.

Anabelle, qui était venue pitcher son projet, a, elle aussi, trouvé une énorme plus-value dans la Founders Night. « En tant qu’entrepreneuse qui pitch, il y a un énorme avantage en termes de visibilité. On a pu expliquer la mission de notre entreprise, c’est-à-dire augmenter le bien-être mental des personnes, et communiquer autour du lancement de notre produit. Cela, à plus de 800 personnes d’un coup », raconte-t-elle.

anabelle sellame sur la scène de la founders night

Photographie : Founders Night.

Autant dire que les participants y trouvent leur compte, et ce, peu importe la raison de leur venue : pitcher leur idée, challenger leur projet ou tout simplement agrandir leur cercle professionnel.

Une nouvelle édition en décembre

Le 8 décembre, pour cette dernière édition de 2022, les organisateurs donnent rendez-vous à 450 professionnels dans un lieu encore tenu secret. Comme les fois précédentes, l’événement aura lieu dans la capitale. Six porteurs de projets pitcheront leurs projets et partageront leurs histoires. L’occasion de découvrir des produits et des solutions innovantes qui transformeront de nombreux secteurs.

En parallèle, quatre entrepreneurs aguerris et reconnus dans le monde entrepreneurial feront part de leurs expériences et révéleront comment ils en sont arrivés là aujourd’hui. Damien Morin, Fondateur et CEO de mobile.club, Justine Renaudet, Co-fondatrice de Colette et Théo Lion, CEO et Fondateur de Coudac, feront partie des personnalités présentes.

Encore une fois, l’accent sera mis sur les rencontres, les échanges et le collectif. Ceux qui souhaitent découvrir et rejoindre des projets de grande ampleur et discuter de leurs idées peuvent s’inscrire dès maintenant. « Demain, nous aimerions pouvoir construire ensemble au quotidien pour faire avancer des idées. Construire, créer et entreprendre en étant tourné vers l'autre et vers demain », conclut Martin Cregut de la Founders Night.