Apple vient de modifier le nom du système d’exploitation qui alimentera son futur casque de réalité mixte. Cette manœuvre est le signe probable que la sortie de l’appareil se rapproche.

Un système d’exploitation baptisé xrOS

La firme de Cupertino travaille sur son casque depuis 2015 et comme à son habitude, elle reste très secrète sur l’avancée de son développement. Selon le célèbre analyste Ming-Chi Kuo, Apple pourrait le sortir dès 2023 après huit années de conception.

Mark Gurman, journaliste spécialisé chez le média Bloomberg, rapporte désormais que le système d’exploitation qui sera implémenté à l’appareil vient de changer de nom en interne, passant de realityOS à xrOS. En anglais, « XR » est le diminutif de réalité mixte, une technologie qui mêle réalités virtuelle et augmentée. Quand la première est une expérience entièrement numérique, la seconde se superpose sur ce que l’utilisateur voit dans le monde réel. Le casque HoloLens de Meta, ainsi que le nouveau Quest Pro de Meta, supportent à leur échelle la réalité mixte.

Le passage au nom de xrOS « pourrait aider Apple à s'imposer sur le marché naissant de la réalité mixte », explique Mark Gurman, en positionnant la marque à la pomme comme un acteur clé du marché. En amont, une société écran baptisée Deep Dive a breveté le nom xrOS dans plusieurs pays. Apple pourrait potentiellement être derrière ces dépôts, l’entreprise ayant souvent utilisé cette pratique pour enregistrer secrètement des marques pour des produits à venir.

Un grand événement pour Apple

Le casque d’Apple sera donc doté de son propre système d’exploitation, à l’instar de l’iPhone ou des Mac, et proposera son propre magasin d’applications. Il offrira des versions repensées pour la réalité mixte des applis de la firme de Cupertino comme Messages et Plans, et un kit développeur est en préparation pour que des logiciels tiers puissent être proposés dans l’App Store dédié. L’appareil sera en outre équipé d’une technologie de balayage de l’iris permettant à son porteur de payer avec ses yeux. Enfin, il devrait présenter des fonctions de suivi de la main et marcher avec un processeur basé sur la puce M2, le composant qui équipe les derniers Mac.

Le lancement de ce casque marquera la première entrée d’Apple sur un nouveau marché depuis l’Apple Watch en 2015. Désormais, ce produit domine le domaine des montres connectées et réalise de meilleures ventes que l’iPad. Toutefois, la concurrence sera extrêmement rude, alors que Meta mise tout son avenir sur le secteur des réalités virtuelle et augmentée à travers son métavers.

D’après Ming-Chi Kuo, Apple pourrait organiser un événement pour présenter son produit dès le début de l’année 2023, puis envoyer son kit dans la foulée aux développeurs afin de présenter ses applications dès la WWDC, qui se tiendra au mois de juin.