Mercredi 30 novembre, Elon Musk et Tim Cook se sont rencontrés pour échanger sur l'avenir de Twitter sur l'App Store. Une rencontre qui, comme l'explique le New York Times, marque une désescalade entre les deux milliardaires américains.

Le début d'un bras de fer entre Musk et Tim Cook ?

Dans une série de tweets publiés le 30 novembre 2022, Elon Musk, nouveau propriétaire de Twitter, a déclaré qu'il s'était rendu au siège d'Apple et qu'il avait rencontré son PDG, Tim Cook. L'occasion de désamorcer une situation de plus en plus tendue entre les deux entreprises. Musk avait récemment déclaré qu'Apple pourrait retirer l'application Twitter de l'App Store. Selon le patron de Twitter, cette rencontre fût l'occasion, d'entamer une « bonne conversation ». Même si on ne sait pas exactement de quoi les deux hommes ont parlé à l'Apple Park.


Tim Cook et Musk ont vraisemblablement « résolu le malentendu concernant le retrait potentiel de Twitter de l'App Store ». En réalité, Tim Cook n'a jamais envisagé de le faire. Pourtant, lundi 28 novembre, Musk a publié plusieurs tweets critiquant Apple et affirmant que sa politique de modération de l'App Store allait à l'encontre de l'esprit de la liberté d'expression. Un argument repris ensuite par des législateurs républicains.

Il y a quelques jours, le patron de Twitter a rétabli le compte de Donald Trump sur la plateforme. En effet, le 18 novembre 2022, Musk avait publié un sondage demandant à sa communauté si Donald Trump devait être autorisé à revenir sur la plateforme. Un peu plus de 15 millions de personnes ont voté, dont 51,8 % en faveur de la réintégration de Trump sur Twitter. Dans la foulée, Elon Musk a tweeté en disant que « le peuple a parlé. Trump sera réintégré. Vox Populi, Vox Dei ».

Le fondateur de SpaceX et de Tesla a même laissé entendre qu'il pourrait fabriquer son propre smartphone avec un nouvel écosystème pour les applications. Musk s'est également insurgé contre la taxe de 15 à 30 % d'Apple. Si Elon Musk parvient effectivement à mettre en œuvre sa nouvelle stratégie de monétisation, la marque à la pomme pourrait gagner de plus en plus d'argent avec Twitter. Surtout si de nouvelles fonctionnalités sont vendues au sein de l'App Store.

Même si Elon Musk a déclaré qu'il s'agissait d'un « malentendu », c'est peut-être le début d'une nouvelle bataille juridique pour Apple. Cet accroc a fait resurgir un problème qui avait été soulevé par d'autres entreprises, telles que Spotify et Epic Games.