Le Cyber Monday 2022, ce traditionnel lundi qui suit le week-end du Black Friday, a battu des records en terme de chiffre d'affaires : 11,3 milliards de dollars.

Record battu pour le Cyber Monday

Avant le lancement du Black Friday et du Cyber Monday, les prévisions des spécialistes étaient plutôt pessimistes compte tenu des conditions macro-économiques actuelles. Finalement, les consommateurs ont totalement déjoué les pronostics. En effet, selon les chiffres d'Adobe Analytics, le Cyber Monday a généré 11,3 milliards de dollars de ventes en ligne. C'est 5,8 % de plus que l'année dernière (10,7 milliards de dollars en 2021 et 10,8 milliards en 2020). C'est un record, contrairement au 11.11 (le plus grand événement e-commerce au monde qui se déroule en Chine).

Cette journée est généralement la plus importante de ce week-end de promotions. Cette année, les ventes de Thanksgiving se sont élevées à 5,29 milliards de dollars et celles du Black Friday à 9,12 milliards de dollars. Là aussi, les chiffres sont supérieurs aux prévisions. Le week-end intermédiaire a permis aux marques de générer 9,55 milliards de dollars de ventes. Au total, la « Cyber Semaine » cumule 35,27 milliards de dollars de ventes en ligne, soit une hausse de 4 % par rapport à l'année dernière.

Adobe Analytics prévoit un chiffre d'affaires de 210 milliards de dollars sur novembre et décembre. On constate que la part des achats effectués sur mobile représente pour le moment 44 % des ventes du Cyber Monday. Au plus fort de la journée du lundi 28 novembre, les internautes dépensaient 12,8 millions de dollars par minute. Malgré l'inflation... Il faut dire que les marques ont vraiment joué le jeu. Cette année, des offres exceptionnelles ont été proposées aux consommateurs. La disponibilité des biens, après plusieurs périodes de pénuries, a aussi aidé.

Selon Vivek Pandya, analyste principal chez Adobe Digital Insights, « dans un contexte de ralentissement des dépenses de consommation, les détaillants ont pris la bonne décision cette saison en stimulant la demande avec des promotions très intéressantes ». D'après lui, cela a stimulé les dépenses en ligne à des niveaux plus élevés que prévu, et a renforcé le commerce électronique comme un canal majeur pour générer du volume et capter l'intérêt des consommateurs.

En moyenne, les remises sur les produits électroniques ont atteint 25 % (elles étaient de 8 % à la même période l'an dernier), et les plus grosses ventes ont concerné les jouets avec des remises moyennes de 34 % à l'occasion du Cyber Monday. Comme souvent, la plupart des achats ont été effectués en vue des fêtes de fin d'année.