Le groupe japonais Lawson, propriétaire de 17 600 supérettes de quartier, dont 14 000 au Japon, a annoncé le 28 novembre, l’ouverture de sa première enseigne respectueuse de l’environnement dans le quartier d’Otsuka, à Tokyo. Au travers de ce magasin « expérimental », renommé Green Lawson, un géant de la distribution de l'archipel présente ses mesures pour réduire son impact environnemental dans un pays connu pour sa surconsommation de plastique.

Des mesures plus vertes pour le groupe Lawson

La ressemblance avec un Lawson ordinaire est frappante. Pour autant, les services proposés par le Green Lawson sont un poil différents de ceux offerts dans les autres établissements de la marque. Ces derniers se veulent plus soucieux de l’environnement et devraient réduire la consommation électrique et les émissions de CO2 de la société.

Allée Green Lawson

Une allée de Green Lawson. Photographie : Lawson.

Si la plupart des bacs de congélation et des réfrigérateurs des magasins de proximité sont ouverts pour faciliter les courses des clients, Lawson estime que ces pratiques peuvent avoir un lourd impact sur leur empreinte carbone. Au sein de son Green Lawson, l’entreprise basée à Tokyo a « introduit des caissons munis de portes pour améliorer l’efficacité de l’entreposage frigorifique ».

Au Japon, il est d’usage pour les supérettes de quartier de vendre des plats chauds, cuits sur place. Dans un souci écologique, Green Lawson propose désormais un système de plats congelés à réchauffer afin de limiter le gaspillage alimentaire. Par ailleurs, l’enseigne n’offre plus de sacs en plastique et prévoit de mettre fin à la distribution de couverts jetables dès le 9 janvier 2023 et proposera, à la vente, des alternatives réutilisables.

Couverts réutilisables

Les couverts réutilisables vendus par Green Lawson. Photographie : Lawson.

Green Lawson se place aussi en point de collecte pour favoriser la réutilisation des sacs en papier, mais aussi pour récupérer les produits alimentaires destinés à être jetés afin de les offrir aux personnes dans le besoin. Lawson note que cette action est mise en place en collaboration avec le Conseil de l’aide sociale de Toshima, l’arrondissement de Tokyo dans lequel se situe l’établissement.

Bac à récolte de nourriture

Les personnes souhaitant donner de la nourriture aux personnes dans le besoin peuvent la déposer dans ces bacs. Photographie : Lawson.

Enfin, Green Lawson promet une expérience nouvelle à ses consommateurs avec de nouvelles caisses automatiques et un service client au travers d’avatars contrôlés à distance par des employés de l’entreprise. Ces nouveautés s’accompagnent d’un système de paiement par smartphone qui permet aux consommateurs « de scanner ses articles et d'acéder au processus de paiement ».

Un homme devant une borne avec un avatar dessus

Les avatars assurent le service client. Photographie : Lawson.

Si l’ouverture du Green Lawson est une réussite, le groupe pourrait en implémenter d’autres au sein du pays du Soleil Levant et donner un exemple à suivre pour ses concurrents.