Un tabloïd britannique, le Daily Star, a déclaré jeudi 24 novembre que les propriétaires de Manchester United étaient actuellement en pourparlers avec Apple pour un éventuel rachat. Une information pour le moins surprenante, mais crédible, car Apple a déjà réalisé de gros investissements en lien avec le monde sportif. Depuis, la rumeur a été démentie par une personne proche de l’affaire. Retour sur cet esclandre qui a enflammé Internet.

Le Daily Star enflamme les réseaux sociaux

Un article, publié par le média, a enflammé les réseaux sociaux, indiquant qu’Apple était prêt à racheter le club britannique Manchester United. Le Daily Star a indiqué qu’il était impossible de connaître le montant exact de la potentielle transaction. Cependant, le média a émis quelques hypothèses concernant ce projet. Suite à des résultats plutôt mitigés en Premier League, le tarif des négociations pourrait passer d’environ 9 milliards de dollars à environ 6 milliards.

Même si jusqu’ici Apple n’a jamais montré d’intérêt quant au rachat d’un club de foot, la marque à la pomme à exprimer, ces derniers temps, de sérieuses appétences pour le domaine du sport. En juin 2022, Apple a conclu un accord de 10 ans avec la Major League Soccer, le championnat étasunien. Les premiers matchs de football seront diffusés sur la plateforme à partir de février 2023. Récemment, Apple Music a frappé fort en décrochant la sponsorisation de la mi-temps du Super Bowl, l’événement le plus regardé par les téléspectateurs américains.

Une rumeur rapidement démentie par des sources proches d'Apple

D’après le site web MacRumor, la rumeur a été rapidement démentie par une personne proche de l’affaire qui a déclaré qu’Apple n’était pas du tout intéressé par ce rachat de Manchester United. L’entreprise n’aurait aucune ambition à gérer un club de Premier League.

Face aux performances décevantes du club en Premier League et aux finances qui ne sont pas au top de leur forme, la vente potentielle du club a été évoquée pour la première fois mardi dernier. Une information qui a donné du crédit à la rumeur lancée par le média britannique. De plus, cette déclaration a été faite le même jour que l'annonce de l'arrêt du contrat avec effet immédiat de Cristiano Ronaldo.

Si Apple n'a pas l'intention d'acquérir Manchester United, des bruits de couloirs murmurent depuis plusieurs mois que la marque à la pomme se prépare à acheter certains droits de la NFL, le championnat de football américain. Une façon claire de concurrencer directement Amazon qui a signé un accord de 11 ans avec la NFL devenant la plateforme exclusive pour diffuser les matchs de saison régulière lors des Thursday Night Football.