Après avoir rejoint le club très fermé des centaures, (100 millions euros de revenu récurrent annuel), Silae annonce l’acquisition de RHSuite.com. Ce rachat permet au géant français de proposer la solution SIRH la plus complète du marché.

Silae continue son ascension

En septembre 2022, Silae avait déjà officialisé le rachat de trois autres entreprises : DSN+ (outil de pilotage social automatique), isiRH (un logiciel SIRH complet et modulable) et Jenji (une solution de gestion et de dématérialisation des dépenses professionnelles). Quelques semaines plus tard, l'entreprise continue donc d’accélérer sa stratégie de croissance avec une nouvelle acquisition. Avec RHSuite.com, Silae couvre désormais le volet de la gestion des temps et des plannings. De quoi conforter largement sa position de leader sur le marché. Une nouvelle étape majeure pour le centaure français, qui ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

Comme l'explique Michel Lecomte, fondateur de RHSuite.com, « en seulement 7 ans, nous avons réussi à développer une solution SIRH, adaptée à plus de 100 Conventions collectives ou Accords d’entreprise, permettant aux professionnels de se libérer de leur charge administrative liée au recrutement et à la gestion du personnel pour se concentrer sur leurs clients ; une offre particulièrement appréciée dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration et du retail ». Une nouvelle fois, Silae a donc choisi une entreprise française. Pour Thomas Bourgeois, PDG de Silae, c'est un critère très important.

Il aime rappeler que sa vision est celle de l'excellence à la française. Comme il l'explique, « l’intégration d’une pépite française comme RHsuite.com s’imbrique éminemment dans cette dynamique. Dans un contexte de grandes incertitudes pour les entreprises, nous sommes convaincus qu’il est nécessaire d’endosser le rôle de partenaire technologique et de confiance ». Le groupe Silae compte adresser toutes les problématiques RH actuelles. Avec ses 350 collaborateurs et ses 800 000 clients, le centaure compte se développer auprès des PME et ETI.

L'entreprise ambitionne de doubler le nombre de salariés utilisant ses services d’ici 2026 : passer de 6 millions à 12 millions de salariés en 4 ans. Pour Thomas Bourgeois cela ne fait aucun doute, « rejoindre le cercle très fermé des centaures français, seulement neuf ans après notre création, est le fruit de la réussite de notre feuille de route stratégique et représente une véritable consécration de l’engagement et du talent de nos collaborateurs ».