Dans un communiqué publié le 15 novembre, Spotify a annoncé étendre ses capacités de podcasting vidéo sur plus de 180 marchés mondiaux. Cette annonce rend la fonctionnalité disponible sur la plupart des marchés où Anchor, son logiciel de création de podcast, est déjà présent. Désormais la Suède ou les Pays-Bas viennent rejoindre la France, l’Italie ou le Mexique, déjà existants sur le marché du podcast vidéo.

Une fonctionnalité qui s’étend à travers le monde

Dans l’optique de diversifier ses contenus et de toucher un public plus large, la société suédoise a d’abord lancé les podcasts vidéo aux États-Unis à l’automne 2021. Ensuite, durant l’été 2022, Spotify a annoncé l’arrivée des podcasts vidéo en France et dans cinq autres pays. Cette fonctionnalité a pour but de renforcer l'expérience utilisateur pour les créateurs de contenus et les auditeurs en leur proposant plus de diversité de format.

Dorénavant, les utilisateurs qui utilisent la plateforme dans le monde entier peuvent accéder gratuitement aux outils de podcast vidéo, et les auditeurs de ces pays peuvent choisir entre le visionnage actif (avec la vidéo au premier plan) et l’écoute passive (avec la vidéo en arrière-plan).

Il semble que cette décision intervienne afin de concurrencer YouTube dont les podcasts vidéo gagnent en popularité. Récemment, le géant de la vidéo de Google a offert de l’argent à certains créateurs de contenus pour qu’ils produisent des podcasts et qu’ils les hébergent sur YouTube. Spotify garde tout de même une longueur d’avance en rendant disponible gratuitement l’outil « lecture en arrière-plan » alors que YouTube le facture via son abonnement YouTube Premium.

Un marché florissant pour Spotify

La société n’a donné aucune indication quant au temps que les utilisateurs passent à regarder les émissions sur leur téléphone ou leur ordinateur. Elle n’a pas non plus partagé les chiffres concernant l'attractivité des podcasts vidéo – que ce soit en termes de création ou de visionnage. Au lieu de cela, Spotify a déclaré être « enthousiasmée par la croissance » au fur et à mesure que le format est adopté.

Dernièrement, la société suédoise a atteint la barre des 450 utilisateurs. Selon les données publiées, la plateforme enregistre une croissance de 21 % de son chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente, pour dépasser la barre des trois milliards d’euros. D'après Spotify, cette belle croissance est portée par l’augmentation des contenus alternatifs à la musique, dont les podcasts. Ces derniers représentent plus de 4,7 millions de contenus sur la plateforme au mois d'octobre, c’est 300 000 de plus qu’au dernier trimestre.

Selon le magazine Forbes, ces dernières années, Spotify a investi plus de 1 milliard de dollars sur le podcast et le podcast vidéo. Récemment, Dawn Ostroff, directrice du contenu et de la publicité, a déclaré que la société s’attendait à ce que les podcasts représentent une « opportunité de 20 milliards de dollars », selon le Hollywood Reporter. Ostroff a déclaré que l’investissement de Spotify dans les podcasts « commence à porter ses fruits » à mesure que la société développe son arsenal publicitaire.