Plus de la moitié des jeux annoncés sur la nouvelle génération de consoles de salon est basée sur l'Unreal Engine. C'est ce que déclarait cette semaine Nick Penwarden, VP de l'ingénierie chez Epic Games, dans un entretien accordé à The Verge. Connu pour sa licence Fortnite, Epic Games est aussi et surtout à l'origine du célèbre moteur graphique lancé (dans sa première version) à la fin des années 90, et utilisé comme base technique pour une partie conséquente des jeux lancés ces 20 dernières années sur consoles et PC.

En 2020, parallèlement à l'annonce des nouvelles machines de Sony et Microsoft (les PlayStation 5 et Xbox Series X), Epic dévoilait l'Unreal Engine 5. C'est cette nouvelle version du moteur, officiellement lancée en avril dernier, qui animera de nombreux jeux attendus dans les prochains mois sur les consoles next-gen.

L'Unreal Engine 5 choisi par les papas de The Witcher 3

Un peu plus de 50% des jeux annoncés sur la nouvelle génération de consoles de salon seront donc animés par l'Unreal Engine si l'on en croit les dires de Nick Penwarden. Un chiffre qui progresse doucement par rapport à celui annoncé plus tôt cette année par Tim Sweeney (CEO d'Epic Games), précise The Verge. En avril, l'intéressé parlait en effet de 48% de jeux next-gen basés sur l'Unreal. Epic ne précise toutefois pas exactement combien de studios l'utilisent ou quelle version du moteur 3D est employée.

Quoi qu'il en soit, ces chiffres donnent une bonne idée de la popularité croissante de l'Unreal Engine lorsqu'il s'agit de développer un jeu sur PS5 ou Xbox Series S | X -- deux consoles qui commencent à avoir un peu d'ancienneté (elles fêtent leurs deux ans sur le marché), et qui deviennent aussi plus faciles à acheter (les pénuries sont moins importantes qu'il y a quelques mois).

Un personnage de jeu vidéo se tient de dos au sommet d'une montagne et admire le paysage.

Image : Lumen in the land of Nanite / Epic Games / Unreal Engine 5

D'après Nick Penwarden, le taux de conversion des développeurs vers l'Unreal Engine 5 est par ailleurs encourageant. Une « agréable surprise » permise grâce aux outils développés par Epic permettant, justement, de passer facilement de l'Unreal Engine 4 à l'Unreal Engine 5, tant sur un jeu finalisé que sur un titre en cours de développement. « Lorsque nous avons entrepris de construire Unreal Engine 5, il était très important pour nous de disposer d'une rétrocompatibilité permettant d'intégrer des jeux issus d'UE4, et c'est pourquoi nous sommes ravis de voir les développeurs l'adopter », a expliqué le cadre d'Epic Games à The Verge.

Une adoption également symbolisée par le passage d'un grand nom de l'industrie sur l'Unreal Engine 5 : CD Projekt Red. Le géant polonais à l'origine de la licence The Witcher et de Cyberpunk 2077 a en effet annoncé il y a quelques mois abandonner son propre moteur graphique (le REDengine) pour adopter celui d'Epic Games dans le cadre d'un « partenariat stratégique pluriannuel ». Une décision potentiellement motivée par le lancement chaotique de Cyberpunk 2077 en fin d'année 2020.