La célèbre plateforme d'intelligence artificielle vocale, SoundHound, a annoncé le licenciement à venir de 10 % de ses effectifs. La société invoque des « conditions de marché difficiles ».

Une nouvelle vague de licenciements chez SoundHound

SoundHound est une entreprise de l'ombre. Cette société américaine développe une technologie d'IA vocale utilisée par Mercedes-Benz, Deutsche Telekom, Snapchat (avec la commande vocale Voice Scan), Mastercard et d'autres grandes entreprises du monde entier. Aujourd'hui, SoundHound déclare être dans l'obligation de se séparer de 10 % de son personnel. La société invoque une crise économique globalisée sur les marchés mondiaux. SoundHound a effectué cette annonce le 9 novembre depuis ses bureaux de Santa Clara.

Parallèlement, l'entreprise californienne a aussi imposé des réductions de salaire à certains salariés qui n'ont pas été licenciés. À ce sujet, la société n'a pas précisé les détails sur les réductions de salaire, ni le nombre de personnes concernées. Un porte-parole de SoundHound précise que « c'est avec tristesse que nous avons annoncé à nos collaborateurs que nous prenions des mesures pour rationaliser notre entreprise, notamment une réduction d'environ 10 % de nos effectifs ».

La direction assure ne pas prendre cela à la légère, mais que face à de telles conditions de marché, « nous devons canaliser nos investissements dans les domaines qui continuent de stimuler la croissance et nous permettent de mieux servir nos clients ». SoundHound fait part de sa reconnaissance envers les travailleurs qui quittent l'entreprise et qui ont contribué à son succès en tant que plateforme d'IA vocale de premier plan. L'équipe initiale de 450 personnes a été amputée d'une cinquantaine de salariés.

Fondée en 2005, SoundHound développe une plateforme d'IA vocale en 25 langues. Elle alimente les expériences vocales dans un certain nombre de véhicules, notamment chez Hyundai, Mercedes-Benz et Honda. Parallèlement SoundHound a développé SoundHound Music, une application qui fonctionne un peu comme Shazam d'Apple. En novembre 2021, SoundHound a annoncé son entrée en bourse par le biais d'une SPAC. De quoi atteindre une valorisation de près de 2,1 milliards de dollars. Cinq fois la valorisation de Shazam quand Apple s'en est emparé en 2018.

Dans les résultats du deuxième trimestre de l'année 2022, SoundHound a fait état d'une baisse de 26 % de son chiffre d'affaires par rapport à l'année précédente. Sa capitalisation boursière, comme celle de nombreuses entreprises technologiques en ce moment, ne se porte pas très bien. Elle se négocie actuellement à environ 2 dollars par action, pour une capitalisation boursière de 406 millions de dollars. SoundHound est la dernière entreprise technologique à annoncer des licenciements liés au ralentissement économique, après Twitter et Meta (avec 11 000 licenciements).