Selon le cabinet de conseil et de recherche Niko Partners, le marché chinois du jeu vidéo va connaître une baisse de 2,5 % en 2022 par rapport à 2021. Ce recul est le premier enregistré depuis vingt ans et peut notamment s'expliquer par les différentes mesures prises par les autorités chinoises pour limiter le temps de jeu des jeunes joueurs.

La baisse des revenus du marché du jeu vidéo en Chine pour la première fois en 20 ans

Dans une étude retraçant le bilan du marché du jeu vidéo en Chine sur les vingt dernières années, Niko Partners estime que les revenus pour 2022 seront de 45,4 milliards de dollars, soit moins que l'an dernier. Cette baisse s'exprime statistiquement parlant, par le recul du segment des jeux vidéo mobile qui correspond aux deux tiers du marché vidéoludique chinois et qui va générer environ 30 milliards de dollars en Chine : une baisse de 5,1 % par rapport à 2021.

Les jeux vidéo PC et consoles s'en sortent mieux dans l'Empire du Milieu puisqu'une progression de 2,1 % est attendue pour cette année. Ce secteur génère ainsi un peu plus de 15 milliards de dollars. Au début de l'année prochaine, la Chine comptera un peu plus de 700 millions de joueurs toutes plateformes confondues. Pour la seconde fois consécutive, le nombre de joueurs baisse et il semblerait que 39 millions de jeunes joueurs ont cessé de jouer alors que le marché mondial du jeu vidéo devrait dépasser pour la première fois, les 200 milliards de dollars.

Les mesures prises par la Chine envers ses jeunes joueurs pénalisent le marché

Mais alors pourquoi ce marché tend-il à décliner alors qu'il était l'un des plus lucratifs au monde ? Cela s'explique par les diverses mesures et réglementations mises en place par le gouvernement chinois autour de ce marché. Après de premières mesures prises en 2019 limitant le jeu à 90 minutes par jour, c'est en juillet 2021 que la National Press and Publication Administration (NPPA) a décidé de limiter la pratique des jeux vidéo pour les joueurs de moins de 18 ans. Ainsi, ces derniers ne peuvent jouer que trois heures par semaine, par tranche d'une heure, les vendredis, samedis, et dimanches entre 20 heures et 21 heures.

Cette mesure a été prise, selon Pékin, dans le but de lutter contre l'addiction des jeunes face aux jeux vidéo. Des entreprises comme Tencent ont même été mises à contribution pour exploiter leurs technologies de reconnaissance faciale afin d'identifier les jeunes joueurs ne respectant pas ces règles très strictes. De plus, le gouvernement a décidé de ne délivrer aucune autorisation de sortie aux jeux vidéo chinois sur une période de plus de huit mois, entre juillet 2021 et avril 2022, mettant en péril les revenus de nombreux éditeurs chinois.

Sur le long terme, Niko Partners affirme que les revenus et le nombre de joueurs devraient repartir à la hausse. « Nous prévoyons que le marché chinois des jeux vidéo compte plus de 750 millions de joueurs et génère plus de 53 milliards de revenus en 2026 » précise le cabinet de recherche.