Ce 10 novembre, Amazon a organisé un événement dédié à sa division robotique durant lequel elle a dévoilé un nouveau robot. Baptisé Sparrow, il est capable de saisir des millions d'articles de formes et de tailles différentes.

Une technologie inédite dans les entrepôts d’Amazon

Depuis son acquisition de Kiva Systems pour 775 millions de dollars en 2021, le géant de l’e-commerce développe ses propres robots pour accompagner ses efforts logistiques. Au mois de juin dernier, il a présenté quatre nouveaux appareils dont Cardinal, un bras robotique qui soulève et déplace des colis pesant jusqu'à 15 kilogrammes. Il s’agit d’une extension de Robin, un autre robot plus ancien développé par Amazon Robotics.

Sparrow rejoint la gamme de bras robotiques de l’entreprise. Sa spécificité : il peut attraper des objets de tailles incroyablement variées. « Nous avons des millions de produits de toutes formes et de toutes tailles dans notre inventaire, et nous avons reconnu l'opportunité d'inventer une nouvelle technologie qui pourrait aider à les traiter à l'échelle d'Amazon », explique la société dans un billet de blog.

Ainsi, Sparrow est le premier robot de l’entreprise capable de « détecter, sélectionner et manipuler des produits individuels » grâce à l’intelligence artificielle et à la vision par ordinateur. Le bras robotique peut aussi bien ramasser un jeu de société qu’un flacon de vitamines ou un ensemble de draps pour les placer méticuleusement dans des caisses avant même que ceux-ci ne soient empaquetés pour être livrés, et permet donc de trier les articles de manière rapide et efficace.

Les robots et l’emploi

« L'année dernière, avec l'aide des technologies Amazon, nos employés du monde entier ont préparé, rangé ou emballé environ 5 milliards de colis, soit plus de 13 millions de colis par jour. La technologie robotique nous permet de travailler plus intelligemment, et non plus durement, afin de fonctionner de manière efficace et sûre », continue Amazon.

L’entreprise assure que son travail dans la robotique a permis de créer 700 nouvelles catégories d’emplois dans ses rangs. Par ailleurs, ses robots d’entrepôts sont dédiés aux tâches les plus répétitives, ce qui rend le travail des employés moins ardu et leur libère du temps pour d’autres missions. Amazon mise sur ses robots pour améliorer la sécurité dans ses entrepôts, mais le chemin semble encore long. Une enquête menée par Reveal a en effet révélé que les entrepôts équipés de robots présentent des taux d'accidents plus élevés que les installations non automatisées de l’entreprise.

« Le soutien de nos employés et l'aide à la transition et à l'avancement de leur carrière vers des fonctions liées à notre technologie constituent une part importante de la manière dont nous continuerons à innover », assure Amazon. Le rôle des robots pourrait devenir encore plus essentiel pour la société à l’avenir ; elle risque en effet de manquer de travailleurs dès 2024.