Le PDG et développeur principal de Mastodon, Eugen Rochko a indiqué ce lundi 7 novembre que son réseau social atteint désormais 1 million d'utilisateurs mensuels actifs. Basé en Allemagne, Mastodon connaît une croissance très rapide depuis le 27 octobre avec près d’un demi-million nouveau utilisateurs.

Des utilisateurs quittent Twitter pour Mastodon

La croissance rapide de Mastodon n’est pas étrangère au rachat de Twitter par Elon Musk. Après des mois de rebondissement, le milliardaire a fini par acquérir le réseau social pour 44 milliards de dollars, dans la nuit du 27 au 28 octobre. Depuis la base d’utilisateurs de Mastodon reste sur une trajectoire ascendante, passant de 60 à 80 nouvelles inscriptions d’utilisateurs par heure à des milliers d’inscriptions par heure aujourd’hui.

Depuis son arrivée sur la plateforme, Musk multiplie les annonces et les chamboulements au sein du réseau social, ce qui favorise les départs des utilisateurs. Dernièrement, dans le but de réaliser des économies et de rendre la plateforme plus rentable, la nouvelle direction de Twitter a décidé de remercier 50 % de ses effectifs.

Bien qu’il ne s’agisse que d’une goutte d’eau face aux 238 millions d’utilisateurs actifs quotidiens de Twitter, le nouveau propriétaire controversé du réseau social américain – et les récents changements – ont stimulé l’expansion de Mastodon. Le Twitter version Elon Musk fait fuir des millions d’utilisateurs et certains migrent vers d’autres plateformes.

À quoi correspond ce réseau qui attire de plus en plus de personnes ?

Mastodon est un réseau social de microblog auto-hébergé, libre, opensource et décentralisé. Il a été créé en 2016 par Eugen Rocko, un développeur allemand. Ce dernier a récemment déclaré être le seul employé à temps plein touchant un salaire mensuel de 2 400 euros et travaillant 12 à 14 heures par jour pour répondre à l’afflux de demande.

À bien des égards Mastodon offre une expérience similaire à celle de Twitter. Le réseau social allemand permet de partager des messages, des images et des vidéos, dans une limite de 500 caractères. Sur cette plateforme les toots remplacent les tweets.

Son caractère décentralisé en fait sa principale différence avec le réseau social américain. Chaque nouvel utilisateur choisit un serveur lors de son inscription et ce dernier est géré par une organisation ou une personne indépendante. Les informations sont ensuite stockées sur ce serveur. Cette méthode permet à Mastodon de se passer de publicité, pour n’être financé que par des donations et des sponsors, à la différence de Twitter qui a besoin de toute une infrastructure et d’un soutien financier important.