Une semaine après être arrivé à la tête de Twitter, Elon Musk multiplie les annonces et les chamboulements au sein du réseau social. Désormais, il a ordonné à ses employés de trouver jusqu'à 1 milliard de dollars d'économies annuelles sur les coûts d'infrastructure.

Moins de dépenses dans les infrastructures

C’est l’un de ses objectifs les plus importants : le milliardaire veut doubler les bénéfices de la plateforme en deux ans seulement. Pour cela, il va notamment augmenter le service d’abonnement Twitter Blue à 8 dollars par mois au lieu de 4,99 dollars. Musk a également l’intention de licencier pas moins de la moitié des employés du réseau social. Dès aujourd’hui, environ 3 750 salariés de Twitter vont recevoir un e-mail pour leur notifier leur licenciement.

Le PDG de Tesla et de SpaceX ne compte pas s’arrêter là. Deux sources ont indiqué à Reuters qu’il voulait désormais économiser entre 1,5 et 3 millions de dollars par jour sur les dépenses en services cloud et serveurs ; ce projet est nommé « Deep Cuts Plan ». Actuellement, Twitter perd environ 3 millions de dollars par jour « toutes dépenses et recettes confondues ».

Cette décision de Musk fait craindre d’importantes pannes de Twitter, notamment lors d’importants événements comme les élections de mi-mandat qui arrivent à grands pas outre-Atlantique. Malgré ce risque non négligeable, le milliardaire voudrait absolument atteindre ses objectifs. Ainsi, les équipes chargées de cette mission se sont lancées dans une course contre la montre pour présenter un plan viable avant la date limite du 7 novembre. D’ailleurs, certains d’entre eux ont reçu l'ordre de travailler au bureau tous les jours de la semaine pour respecter cette deadline.

De nombreux produits vont passer sous la trappe, d’autres vont naître

D’autres changements sont opérés au sein de l’entreprise. Comme le rapporte Platformer, le produit Notes de Twitter, vieux de quatre mois et qui permet d'écrire des textes plus longs sur le réseau social, a été mis en « pause » pour une durée indéterminée. Revue, la plateforme de newsletter que Twitter a acquise au début de l'année 2021, devrait quant à elle être fermée d'ici la fin de l'année.

Par ailleurs, Elon Musk envisage un retour de Vine et réfléchit à la possibilité pour les créateurs de publier des vidéos uniquement accessibles via paiement, à la manière d'OnlyFans. Il est également probable qu’à l’avenir, les utilisateurs soient contraints de payer pour envoyer des messages privés à une personne célèbre.

En plus d’une crainte des licenciements, les employés de Twitter sont mis sous une immense pression afin de respecter les objectifs et les dates butoirs fixés par Elon Musk, à tel point que beaucoup décident de quitter l’entreprise.