Existe-t-il un lien entre TuSimple et Hydron ? D’après le Wall Street Journal, le FBI, la Securities and Exchange Commission (SEC) et la Committee on Foreign Investment in The United States (CFIUS) mènent actuellement une enquête conjointe pour vérifier si auparavant les deux entreprises entretenaient des relations.

Esrin Yumer désigné PDG et président par intérim de TuSimple

Les trois agences souhaitent vérifier si TuSimple avait menti à ses actionnaires sur le financement d’Hydron. Ils veulent découvrir s’il y avait également eu des transferts de technologies vers ce fabricant de camions autonomes à hydrogène basé en Californie. À peine leur investigation annoncée, le conseil d’administration de TuSimple a remercié son PDG Xiaodi Hou. Une enquête interne dirigée par un comité d’audit aurait incité les administrateurs à prendre cette décision.

Surpris, Xiaodi Hou a répondu sur LinkedIn : « ma motivation a toujours été et continue d’être la poursuite de ce rêve visionnaire. La douloureuse vérité est que le 30 octobre, le conseil d’administration a voté pour me démettre de mes fonctions de PDG et de président du conseil d’administration sans motif. Malheureusement, les processus et les conclusions du conseil d’administration ont été, au mieux, discutables. Au fur et à mesure que les faits se révèlent, je suis convaincu que mes décisions en tant que PDG et président du conseil, ainsi que notre vision pour TuSimple, seront justifiés », rapporte TechCrunch.

Ce choix a été motivé par la découverte du comité d’audit d’une participation des employés de TuSimple dans le lancement d’Hydron en 2021. La start-up américaine avait « partagé des informations confidentielles » avec l’entreprise à l’insu dudit comité. Selon Mo Chen, le cofondateur de TuSimple, il est tout à fait normal d’échanger des données bien qu’elles soient très sensibles.

Par ailleurs, le poste vacant de PDG de TuSimple a été immédiatement attribué, à titre intérimaire, à Ersin Yumer, l’actuel vice-président des opérations de TuSimple.

Un rapport avec la guerre technologique sino-américaine ?

D’après la réplique de Xiaodi Hou, il n’existe aucun lien entre son limogeage et sa vision pour TuSimple et autant moins son mode d’administration. Certains employés interrogés par TechCrunch ont évoqué des raisons politiques pour ce soudain revirement de situation. D’ailleurs, ils avouent ignorer l’existence d’une quelconque enquête menée au sein de l’entreprise.

Joe Biden a récemment signé un décret imposant une surveillance accrue des investissements étrangers sur le territoire américain. La Maison-Blanche a publié en octobre des directives visant à priver la Chine de semi-conducteurs. Comme Hydron est enregistré à Hong Kong, dans l’État du Delaware et dans l’Empire du Milieu, une corrélation avec « l’Entity List » n’est pas à écarter.