À un jour d’intervalle, Snap a annoncé deux partenariats conséquents dans le secteur de l’e-commerce. En plus de permettre à ses utilisateurs d’essayer des produits Amazon en réalité augmentée, l’entreprise va également intégrer la plateforme BigCommerce.

Essayer des lunettes virtuelles en vente sur Amazon

Bien que le nombre d’utilisateurs du réseau social soit en constante augmentation pour désormais atteindre les 363 millions, Snapchat a enregistré la pire croissance de son histoire lors du troisième trimestre de 2022. La société doit générer davantage de revenus, et il semblerait qu’elle considère l’e-commerce comme une solution robuste à cette nécessité.

Dans ce contexte, elle vient d’annoncer une collaboration avec Amazon qui va permettre aux utilisateurs de Snapchat d'essayer virtuellement les lunettes de plusieurs marques populaires comme Maui Jim, Persol, Oakley, Ray-Ban, Costa Del Mar et d'autres. « Les nouveaux filtres d'essayage Snapchat présentent des milliers de lunettes virtuelles très appréciées sur Amazon, ce qui permet aux marques d'Amazon de tirer parti de la réalité augmentée et de présenter des styles dans une expérience amusante et interactive à des millions de Snapchatters. Les clients pourront explorer, acheter et essayer numériquement des milliers de styles de lunettes directement sur Snapchat, puis acheter en toute transparence dans la boutique Amazon », explique Snap dans un communiqué.

Les deux entreprises assurent que l’essayage virtuel de lunettes n’est que le début de leur partenariat, ce qui laisse penser que d’autres accessoires pourraient être disponibles à l’avenir. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’Amazon s'intéresse à la réalité augmentée dans le secteur de l’e-commerce : « Des millions de clients utilisent régulièrement la technologie d'achat de réalité augmentée d'Amazon dans toutes les catégories de nos magasins, l'essai virtuel pour les lunettes étant l'un des préférés des clients depuis longtemps. Nous sommes ravis de nous associer à Snapchat et de développer davantage le shopping en réalité augmentée à la fois pour les marques de mode et pour la nouvelle génération d'acheteurs numériques d'aujourd'hui », a déclaré Muge Erdirik Dogan, président d'Amazon Fashion.

Pour ce partenariat, Snapchat et Amazon assurent que si les prix des produits changent ou si un article est en rupture de stock, ces informations seront automatiquement mises à jour en temps réel sur le réseau social.

Le potentiel de la réalité augmentée dans le secteur de l’e-commerce

Snapchat considère la réalité augmentée comme la pierre angulaire de son avenir, et prend désormais en compte son immense potentiel dans le secteur de l’e-commerce. En effet, l'inconvénient des achats en ligne est que les consommateurs ne peuvent pas réellement voir l'article et se faire une idée de ce à quoi il ressemble en réalité. Bien qu'elle soit pour l'instant assez limitée en termes de mise à l'échelle des articles virtuels et de réalisme, la technologie est en constante évolution, et offre de plus en plus d’opportunités dans ce domaine. Selon Snapchat, 250 millions de ses utilisateurs ont utilisé ses filtres d'achat en réalité virtuelle plus de 5 milliards de fois.

Une personne utilise les filtres de Snapchat.

Snapchat veut mettre ses filtres de réalité augmentée au profit des marques. Photographie :
Kajetan Sumila / Unsplash

D’ailleurs, la plateforme a décidé de se consacrer davantage à ce secteur en déployant récemment de nouvelles fonctionnalités pour mieux séduire les retailers et les marques. Elle a notamment intégré la possibilité de mettre à jour les informations sur les produits et les prix en temps réel, d'accéder à de meilleures analyses et de créer plus facilement des filtres de shopping en réalité augmentée. D’autres géants du secteur, à l’instar de Walmart, exploitent cette technologie pour permettre à leurs clients d’essayer des vêtements en ligne avant de les acheter.

Snapchat s’associe également à BigCommerce

En plus de sa collaboration avec Amazon, Snapchat a également passé un accord avec la plateforme BigCommerce. Ainsi, les commerçants américains vont avoir la possibilité d'intégrer directement leur boutique à Snapchat et y synchroniser leurs catalogues de produits. Ils pourront également créer des campagnes publicitaires immersives sur le réseau social.

Pour rappel, BigCommerce fournit des services de logiciel en tant que service aux détaillants. En s’associant à Snapchat, elle va permettre à ses clients d’augmenter le rendement de leurs dépenses publicitaires, ainsi que de visualiser et d’analyser les performances de leurs campagnes, et de s'assurer que ces dernières atteignent leurs objectifs.

« Le shopping sur Snapchat consiste à s'amuser et à partager avec ses vrais amis, dont les Snapchatters disent qu'ils ont quatre fois plus d'influence que les célébrités ou les influenceurs sur leurs décisions d'achat. Comme Snapchat touche plus de 75 % de la génération Z et des milléniaux dans plus de 20 pays, ce partenariat avec BigCommerce aidera les commerçants de toutes tailles à générer facilement du trafic et des achats auprès de ce précieux public. En quelques clics, les commerçants pourront désormais synchroniser leurs catalogues de produits avec Snapchat, diffuser des publicités et obtenir l'aide d'un spécialiste de Snapchat. En définitive, nous pensons que cela donnera un coup de pouce aux commerçants pendant la saison d'achat la plus importante », explique Sid Malhotra, directeur senior de Snap pour les petites et moyennes entreprises.

Ces deux annonces de la part de Snapchat démontrent le tournant que prend l’entreprise. À l’instar d’autres réseaux sociaux, elle souhaite investir et capitaliser sur le commerce en ligne, secteur qui a été bouleversé en profondeur par la pandémie de Covid-19 et qui est devenu bien plus immersif et engageant. En passant par des plateformes comme TikTok ou Snapchat, les marques cherchent en outre à atteindre des clients bien plus jeunes, dont les habitudes de consommation sont plus tournées vers le numérique.