15,9 milliards de dollars, voici la valorisation maximale visée par Intel pour Mobileye, sa branche conduite autonome, lors de son entrée en bourse. Selon des documents officiels déposés le 18 octobre, 796,26 millions d’actions vont être mises en circulation entre 18 et 20 dollars, au Nasdaq.

Intel trop pressé ?

Lorsque Intel a commencé à évoquer l’arrivée sur les marchés de Mobileye, fin 2021, la valorisation évoquée était plutôt de l’ordre de 50 milliards d’euros. Encore au début du mois les rumeurs s'agitaient autour de 30 milliards de dollars.

Finalement, Intel va introduire en bourse sa filiale à une valorisation à peine plus importante que la somme déboursée lors de son rachat en 2017. L’entreprise américaine avait acquis la société israélienne, fondée en 1999 pour 15,3 milliards de dollars.

Intel a besoin d’argent neuf dans une période difficile. L’opération devrait lui rapporter 830 millions de dollars bienvenus pour renforcer son fonds de roulement. Cet argent servira également à renforcer le tournant stratégique pris par l’entreprise, la mise en œuvre d’une activité de fabrication de puces pour des tiers, en plus des siennes. À cette fin, 23 milliards de dollars ont été investis rien qu’en 2022.

Par ailleurs, Intel gardera fermement la main sur Mobileye. 750 millions d’actions au pouvoir de vote supérieur seront conservées, 46,26 millions seront proposées aux investisseurs.

Mobileye peut convaincre le Nasdaq

Selon le Wall Street Journal, la décision d’introduire en bourse Mobileye maintenant, alors que les marchés sont malmenés et que sa valorisation en pâtit, n’est pas forcément une mauvaise idée. Le quotidien spécialisé craint que la situation tende à s’aggraver, le marché serait « sur la voie de sa pire performance annuelle depuis la crise financière mondiale de 2008 ».

Avec une économie mondiale en train de se détériorer pour approcher de la récession, réaliser une introduction dès que possible n’est peut-être pas une mauvaise idée. Après ce ne sera que plus difficile.

Par ailleurs avec une évaluation inférieure aux attentes, le prix des actions plus bas, Intel a peut-être l’espoir de voir directement le cours monter une fois qu’elles seront négociées. Les résultats de Mobileye sont plutôt positifs. La branche fournit ses technologies de conduites autonomes aux plus grandes marques automobiles, plus de 800 véhicules en seraient équipés. Son chiffre d’affaires est passé de 879 millions de dollars en 2019 à 1,39 milliard de dollars en 2021.

Réponse le 26 octobre, date à laquelle Intel espère que Mobileye arrive sur le marché.