Dans la nuit du lundi 17 au mardi 18 octobre, vers 3h du matin, un câble de fibre optique qui approvisionne l’Internet occidental depuis le nord de l’Europe jusqu’à Marseille, a été sectionné au niveau d’Aix-en-Provence.

Trois liaisons sont touchées : Marseille-Lyon, Marseille-Milan et Marseille-Barcelone

Selon Zscaler, l'entreprise en charge de rétablir la connectivité, il a suffi aux saboteurs de soulever le couvercle en fonte d’une chambre télécom creusée sous la chaussée et de tronçonner le fourreau dans lequel passent les câbles remplis de fibres... À cause de cet incident à Aix-en-Provence, plusieurs pays dans le monde ont connu des coupures Internet. En effet, le sabotage de ce câble a eu des effets sur la connectivité par câble sous-marin vers l'Europe, l'Asie et les États-Unis.

L'incident qui a eu lieu à Aix-en-Provence a également entraîné des pertes importantes de données et une augmentation de la latence de réponse de centaines de sites web. Zscaler indique qu'elle a d'ores et déjà procédé à des « ajustements de routage pour atténuer l'impact », mais de nombreux utilisateurs sont toujours confrontés à des coupures. Plusieurs fournisseurs mondiaux qui acheminent du trafic Internet par ce câble sont touchés.

Par chance, les réparateurs se sont déplacés rapidement sur les lieux de l'incident à proximité d'Aix-en-Provence. Néanmoins, ils ont dû attendre que la police ne fasse son travail de collecte des preuves avant d'être autorisés à travailler à la réparation des dommages. Dans le détail, l'incident a impacté trois liaisons : Marseille-Lyon, Marseille-Milan et Marseille-Barcelone. Un incident qui rappelle celui d'avril 2022.

Au printemps, des câbles reliant Paris-Lyon, Paris-Strasbourg et Paris-Lille avaient également été coupés dans la nuit du 26 au 27 avril, un acte de malveillance avait aussi été pointé du doigt. Comme pour Aix-en-Provence, le ministère de l’Économie avait admis qu’il était possible que les « tuyaux sectionnés » puissent être des actes de vandalisme.

Coïncidence, dans le même temps, des câbles ont aussi été endommagés au Royaume-Uni. En effet, un câble sous-marin reliant les îles Shetland au continent écossais a également été touché, laissant les internautes de l'île isolés du reste du monde. Aujourd'hui, les 23 000 habitants des îles Shetland ne peuvent toujours pas faire appel aux services d'urgence, car les communications ont été affectées de manière générale.

Les autorités du pays invitent les habitants à ne pas passer d'appels inutiles, car les quelques lignes disponibles doivent rester ouvertes pour les urgences. Cet incident survient alors que des techniciens travaillaient déjà à réparer la liaison entre les îles Féroé et les Shetland, qui a également été coupée la semaine dernière. Les coupures de ces câbles sous-marin seraient le fait de bateaux de pêche, bien qu'il soit inhabituel d'avoir deux incidents simultanés.