Une récente enquête réalisée par l'Organisation internationale du travail révèle que 67 % des femmes européennes travaillant dans le secteur de la tech estiment être sous-payées par rapport aux hommes. 50 % d'entre elles se disent également victimes de sexisme au travail.

Quelle est la place des femmes dans la tech en Europe ?

À l'occasion de la Journée internationale de l'égalité salariale, l'Organisation internationale du travail a publié une étude intéressante sur la place des femmes dans le monde du travail. Le rapport fait état d'une différence salariale de 20 % entre les femmes et les hommes, en Europe, dans le secteur de la tech. Cet écart de rémunération est encore plus important pour les femmes noires et hispaniques, puisqu'elles gagnent 63 % de moins que les hommes blancs.

L'enquête révèle également qu'au cours des 12 derniers mois, près de 67 % des femmes interrogées estiment être payées de manière injuste par rapport à leurs homologues masculins. Le rapport montre que cette prise de conscience est de plus en plus forte. En effet, en 2019, 46,4 % des femmes sondées pensaient être payées équitablement, alors qu'en 2022, ce chiffre est tombé à 33,1 %. La moitié d'entre elles (49,5 %) ont également été victimes de sexisme sur leur lieu de travail.

L'étude de l'Organisation internationale du travail montre aussi que 62 % des personnes interrogées se sentent obligées de choisir entre leur carrière et leur famille. Ce n'est pas tout, 70 % des femmes interrogées disent devoir travailler « plus dur pour faire leurs preuves auprès des autres en raison de leur sexe ». Même si 92 % d'entre elles ont confiance en leurs capacités à faire leur travail, 70 % des femmes déclarent qu'on leur fait régulièrement sentir qu'en raison de leur sexe, il faut travailler plus dur.

53 % des femmes estiment que leur lieu de travail « fait un effort adéquat pour lutter contre les inégalités entre les sexes ». Pas de changement sur ce point de vue en 2019. Ce n'est donc pas vraiment une bonne nouvelle. Seulement 24 % des femmes dans le secteur de la tech pensent que l'égalité entre les hommes et les femmes a tendance à s'équilibrer. Elles étaient 42 % à la penser en 2019. Concrètement, la tendance n'est pas bonne. S'agit-il des effets de la pandémie sur le recrutement ? D'autres enquêtes devraient permettre d'approfondir le sujet dans les mois à venir.