Vendredi 14 octobre 2022, le Pentagone a déclaré avoir reçu une lettre de SpaceX au sujet du financement de Starlink en Ukraine. Elon Musk prévient que son entreprise ne pourra pas financer indéfiniment un service Internet en Ukraine.

Starlink a coûté 100 millions de dollars en Ukraine

Selon le patron de SpaceX, les opérations de Starlink en Ukraine ont déjà coûté 80 millions de dollars à son entreprise. Ce montant dépassera même les 100 millions de dollars d'ici la fin de l'année. Dans une série de tweets publiés vendredi, il a déclaré que SpaceX ne pourrait pas continuer à financer les coûts de fonctionnement du programme Starlink en Ukraine par ses propres moyens.

Pourtant, les équipements de Starlink ont joué un rôle crucial dans le maintien des communications au moment de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. En effet, dans un article publié en juin 2022, Politico expliquait qu'à chaque fois que les artilleurs ukrainiens touchent une cible russe, ils ont une pensée pour Elon Musk. Grâce aux satellites de Starlink, l'armée ukrainienne a pu continuer d'assurer des communications de bonne qualité. Un élément essentiel pour repousser les forces russes.

En plus de viser juste, la connexion du réseau Starlink a aussi permis aux forces armées ukrainiennes de rester connectées avec le monde. Les soldats ukrainiens ont par exemple appris que l'administration Biden allait envoyer des fusées longue portée pour lutter contre la Russie. De quoi motiver les troupes. Le réseau Internet de Starlink est devenu une véritable bouée de sauvetage pour le pays, tant sur le champ de bataille que dans la guerre pour l'opinion publique.

Aujourd'hui, Elon Musk « ne demande pas à récupérer les dépenses engagées, mais ne pourra pas non plus financer le système existant indéfiniment et envoyer plusieurs milliers de terminaux supplémentaires qui ont une consommation de données très gourmande ». En plus du coût des terminaux, le patron de SpaceX précise que son entreprise a dû créer, lancer, entretenir et réapprovisionner des satellites, des stations au sol et payer des sociétés de télécommunications.

Une prise de bec entre Elon Musk et les dirigeants ukrainiens ?

Le sujet de l'aide apportée par SpaceX en Ukraine s'est invité dans le débat public suite à une prise de bec publique entre Elon Musk et des responsables ukrainiens sur un autre sujet. La semaine dernière, le patron de SpaceX a suggéré sur Twitter que l'Ukraine avait cédé des pans entiers de son territoire en guise de concession à l'invasion de la Russie. Une déclaration qui a provoqué un tollé parmi les dirigeants ukrainiens, qui ont déclaré que le milliardaire se faisait l'écho du Kremlin.

Elon Musk a également déclaré que la péninsule de Crimée annexée par Moscou en 2014 faisait désormais partie de la Russie. Il a, lui aussi, proposé d'organiser un référendum dans les régions occupées de l'Ukraine pour définir à quel pays elles devraient appartenir. Des tweets qui ont été salués à Moscou, tandis que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a clairement remis en question les allégeances d'Elon Musk.