Apple vient d’annoncer un nouveau partenariat avec Goldman Sachs pour permettre aux détenteurs de l’Apple Card de créer un compte d’épargne. Avec cette fonctionnalité, la marque à la pomme pénètre encore un peu plus dans le secteur de la fintech.

Un compte à « taux élevé » grâce à l'Apple Card

Annoncée en 2019, l’Apple Card est une carte de crédit développée par la firme de Cupertino, conçue principalement pour être utilisée avec Apple Pay sur ses appareils compatibles. Elle est surtout mise en avant pour son programme Daily Cash ; basé sur la technique marketing dite du cash back, celui-ci rémunère les utilisateurs à hauteur de 2 % pour chaque achat effectué avec Apple Pay, de 3 % pour tout achat auprès d’Apple (tous services inclus), et d’1 % lors de l'utilisation de la carte physique. L’argent emmagasiné s’accumule ensuite dans la fonction Apple Cash de l’application Cartes. Par ailleurs, l’entreprise devrait bientôt proposer des paiements à crédit.

L’Apple Card n’est disponible qu’aux États-Unis, et si la marque à la pomme n’a pas encore évoqué un éventuel déploiement à l’échelle internationale, elle vient de faire une nouvelle annonce concernant sa carte. « Apple présente aujourd'hui un nouveau compte d'épargne pour l'Apple Card qui permettra aux utilisateurs d'épargner leur argent quotidien et de faire fructifier leurs récompenses sur un compte d'épargne à taux élevé de Goldman Sachs », déclare l’entreprise dans un billet de blog.

Si elle omet toutefois de préciser le taux d’intérêt appliqué sur le compte, Apple assure que ce dernier sera « sans frais, sans dépôt minimum et sans solde minimum requis ».

Des exemples de l'application Cartes avec le compte d'épargne.

Voici l'interface dédiée au compte d'épargne dans l'application Cartes (Wallet en anglais). Image : Apple

Comment ce compte va fonctionner ?

La possibilité de créer et de gérer un compte d’épargne se fera directement depuis l’application Cartes, et l’option sera disponible « dans les prochains mois ». Lorsque le compte sera créé, alors tout l’argent issu du programme Daily Cash y sera automatiquement déposé. Les utilisateurs pourront néanmoins choisir de le laisser dans Apple Cash comme c’est actuellement le cas. Cette option pourra être modifiée à tout moment, précise l’entreprise.

Par ailleurs, il sera également possible de déposer des fonds supplémentaires sur le compte d'épargne par le biais d'un compte bancaire et, de la même manière, d’effectuer un virement depuis le compte d’épargne Apple vers un autre compte. La société promet en outre une interface simplifiée et dédiée au compte dans Cartes, « qui affiche son solde et les intérêts cumulés au fil du temps ».

Les utilisateurs de l'Apple Card bénéficient en outre de 3 % de Daily Cash lorsqu’ils payent auprès d’entreprises partenaires d’Apple comme ​​Uber, Uber Eats, Walgreens, Nike, T-Mobile ou encore ExxonMobil.

Apple, ce n’est plus que du hardware

Avec cette nouvelle fonctionnalité, la firme de Cupertino vient directement concurrencer les néo banques et surtout, elle vient renforcer son offre de services qui prend de plus en plus d’ampleur au sein de ses différentes activités. Depuis plusieurs années, les services d’Apple, qui comprennent notamment Apple TV+, Apple Music, Apple Care, iCloud ou encore Apple Arcade, voient leurs revenus augmenter assez nettement.

Enfin, il ne s’agit pas du premier compte d'épargne proposé par une entreprise technologique. PayPal a par exemple ajouté un compte d'épargne avec un rendement annuel en pourcentage de 2,45 % à son offre, tandis que Robinhood a testé des fonctionnalités similaires.