Deux nouveaux départs viennent de se produire dans les hauts rangs d’Amazon. Depuis l’arrivée d’Andy Jassy à la place de Jeff Bezos pour reprendre la tête de l’entreprise, les changements de dirigeants s’enchaînent.

Une longue liste de départs

Il était évident que le départ de Bezos, fondateur d’Amazon, allait entraîner du mouvement au sein de l’entreprise ; c’est chose faite depuis plusieurs mois. Ainsi, Gregg Zehr, président du groupe de recherche et développement matériel d'Amazon, connu sous le nom de Lab126, a pris sa retraite, a confirmé l’entreprise au média spécialisé CNBC. Il était notamment à l'origine de l'invention de la liseuse Kindle, produit désormais incontournable de la société.

Tom Taylor, vice-président senior d'Amazon Alexa et membre de l'équipe d'élite d’Andy Jassy, prend également sa retraite. Les deux dirigeants ont passé plus d'une décennie au sein de l'entreprise. « Nous avons de solides plans de succession pour toutes les divisions, et ces deux postes ont été pourvus par de solides dirigeants internes il y a quelque temps », a déclaré un porte-parole d'Amazon.

Ces deux départs font suite à de nombreux autres cas similaires. Au mois de septembre, Heather MacDougall, vice-présidente d'Amazon chargée de la santé et de la sécurité sur le lieu de travail, a démissionné. Il en est de même pour Dave Clark, au sein de l’entreprise pendant 23 ans, et qui a quitté son poste de PDG de la division Consumer WorldWide au mois de juin.

Il a été précédé par Steve Kessel, qui a conçu la première Kindle et a ensuite pris en charge la division des magasins physiques, et Jeff Wilke, anciennement à la tête de Consumer WorldWide, qui ont respectivement quitté leur poste en 2019 et 2020.

Andy Jassy a changé de politique

Au total, ce sont environ 90 vice-présidents ou cadres supérieurs qui sont partis depuis qu'Amazon a annoncé que Jeff Bezos serait remplacé par Andy Jassy, rapporte le Business Insider. Il est très inhabituel qu'Amazon perde autant de cadres de longue date en même temps, car la société était jusqu’alors connue pour conserver ses plus hauts dirigeants pendant des années, voire des décennies.

Depuis son arrivée à la tête du géant du commerce en ligne, Andy Jassy a maintenu une politique stricte, en souhaitant faire le maximum d’économies alors que les marchés boursiers ne veulent plus prendre aucun risque. Récemment, Amazon a gelé les embauches dans le secteur du retail et a abandonné un certain nombre de ses projets ces derniers mois, à l’instar de son service de télésanté Care et de son projecteur de vidéoconférence Glow.

En amont, la société doit faire face à une vague de protestations de la part de ses employés aux États-Unis, qui se plaignent de conditions de travail difficiles et réclament des salaires plus importants.