Un pacte a été scellé entre le collectif Confiance.ai (côté français) et l'association allemande VDE, pour créer un label franco-allemand pour une IA de confiance.

Confiance.ai et VDE vont créer un label sur l'IA de confiance

Dans un communiqué de presse diffusé le 6 octobre 2022, Confiance.ai précise que « cette alliance étroite entre des acteurs clés en France et en Allemagne, représentant un nombre important de secteurs industriels stratégiques pour l’Europe, vise à soutenir le futur règlement européen sur l’intelligence artificielle (l'AI Act) ». En effet, les deux entités prévoient de créer, courant 2023, un label commun franco-allemand sur l’IA de confiance, qui sera étroitement lié aux futures normes européennes.

Son objectif est de fournir les lignes directrices et spécifications pour les applications d’IA, mais aussi de préparer les écosystèmes à se mettre en ordre de marche en vue du respect de l’AI Act. Pour Julien Chiaroni, Directeur du Grand Défi IA, « c'est une nouvelle collaboration importante entre Confiance.ai et l’écosystème allemand. La force de cette alliance entre des partenaires industriels et académiques de premier plan réside dans notre volonté de promouvoir une vision commune de l’IA de confiance et responsable ».

Pour faire simple, Confiance.ai et VDE vont proposer un référentiel commun pour une IA de confiance avec des détails comme les caractéristiques nécessaires à la fiabilité, un référentiel d’évaluation ou encore des indicateurs clés de performance. Des questions d’éthique, de responsabilité, de sécurité seront adressées. Selon Confiance.ai, le référentiel proposé pourra également s’étendre aux questions environnementales liées à l’IA.

Confiance.ai est un collectif qui a vu le jour en juillet 2021, dans le cadre des « Grands Défis », un programme stratégique d'investissement dans les technologies de rupture, qui se donne pour objectif de favoriser l'industrialisation d'outils d'intelligence artificielle dite « de confiance ». Cela signifie qu'elle doit être transparente, sûre, fiable et éthique. Le collectif est financé par France 2030 à hauteur de 30 millions d'euros.

Avec l'association allemande VDE, Confiance.ai compte porter ce label à l’échelle européenne et proposer une alliance industrielle européenne sur l’IA. Pour Sebastian Hallensleben, responsable de la transition numérique et de l’IA chez VDE « le défi réside dans la mise en œuvre opérationnelle des principes de l'IA de confiance. Avec notre norme et label de confiance en matière d’IA (« AI Trust Standard & Label »), nous avons élaboré une démarche pratique du point de vue de l’Allemagne et nous nous réjouissons non seulement de la faire évoluer, mais aussi de l’intégrer aux travaux français et, à terme, européens ».