Dernier épisode dans la saga entre Twitter et Elon Musk : selon Bloomberg, le milliardaire est finalement d’accord pour racheter le réseau social au prix convenu en avril 2022.

À l’approche du procès, Elon Musk revient sur sa décision

Le patron de Tesla et SpaceX a officiellement relancé son offre de rachat de Twitter. Après avoir décidé de retirer son offre début juillet, Elon Musk a finalement redit son « intention de conclure cette transaction ». C’est peut-être le début de la fin du feuilleton. Si le milliardaire n’a pas encore commenté ce retournement, Twitter s’est empressé de publier un communiqué de presse sur le sujet. Dans cette lettre publique, un porte-parole du réseau social explique que « nous avons reçu la lettre que les représentants de Musk ont déposée auprès de la SEC. L’intention de l’entreprise est de conclure la transaction à 54,20 $ par action ».


L’approche du procès qui allait l’opposer à Twitter l’a certainement fait réfléchir. En effet, dans sa lettre adressée au réseau social, le milliardaire demande l’annulation du procès initialement prévu du 17 au 21 octobre. Au cours d’une audience préliminaire, une juge avait fait comprendre au clan Musk que « son obsession pour les faux comptes était hors sujet ». Elon Musk a peut-être senti le vent tourner et a probablement décidé qu’il serait plus sage de s’en tenir aux conditions initiales. L’entrepreneur « entend conclure la transaction envisagée par l’accord de rachat du 25 avril 2022 », selon ses avocats.

Malgré les accusations d’Elon Musk au sujet des faux comptes, Twitter a tenu bon. Pour rappel, selon le réseau social, les faux comptes représentent moins de 5 % des comptes enregistrés sur la plateforme. Pourtant, d’après Musk, ils représenteraient plutôt 20 %. Une version des faits légèrement contredite par la suite par des analystes qui estiment qu’il y aurait en réalité entre 5 et 11 % de bots et de spams sur la plateforme. Pour Twitter, Elon Musk a utilisé l’excuse des faux comptes pour se retirer de l’accord. Sa décision serait en réalité motivée par d’autres éléments, notamment la chute des marchés.

Suite à ce nouveau rebondissement, la cotation de l’action Twitter a été suspendue à la Bourse de New York « dans l’attente d’informations » au sujet de cette offre. Cette annonce devrait redonner confiance aux investisseurs. Après 7 mois d’échanges et de débats, une période durant laquelle Elon Musk a bombardé le réseau social de critiques, l’accusant notamment de censurer ses utilisateurs, le milliardaire devrait bien finir par racheter Twitter pour la somme de 44 milliards de dollars.