Kim Kardashian a accepté de payer, le 3 octobre, 1,26 million de dollars d’amende réclamé par la Securities and Exchange Commission (SEC), le régulateur des marchés américains, dans le cadre du scandale EthereumMax. Pour rappel, en juin 2021, la star de la téléréalité avait fait la promotion de cette monnaie numérique sans indiquer avoir été rémunérée pour.

Kim Kardashian et la promotion de cryptoactifs

« Est-ce que vous êtes intéressés par la crypto ? », Kim Kardashian annonce d’entrée de jeu la couleur. Le 23 juin 2021, dans sa story Instagram, elle s’adressait à ses 251 millions d’abonnés. Ce nombre s’élève à 331 millions aujourd’hui. « Il ne s’agit pas d’un conseil financier, mais plutôt d’un partage de ce que des amis m’ont dit à propos du jeton d’EthereumMax », expliquait la milliardaire. Au travers de sa publication, elle incitait sa communauté à investir dans une cryptomonnaie.

Publication Instagram

La publication Instagram de Kim Kardashian dans laquelle elle fait la promotion de l’EthereumMax. Capture d’écran : Instagram.

S’il est possible de lire la mention « #AD » pour advertisment, ou publicité en français, Kim Kardashian ne mentionne nulle part une compensation financière en échange de cette promotion. Pourtant, la star des réseaux sociaux a touché 250 000 dollars pour cette publicité déguisée.

Une omission qui n’a pas plu à la Securities and Exchange Commission. Gary Gensler, le président de la SEC, a déclaré que « Le cas de Madame Kardashian servira de rappel aux célébrités et aux autres personnes que la loi les oblige à révéler publiquement quand et combien ils sont payés pour faire la promotion d’investissements ».

Qu’est-ce que l’EthereumMax ?

La cryptomonnaie mise en avant par Kim Kardashian, l'EthereuMax, n’a rien à voir avec l’Ethereum, la deuxième monnaie numérique la plus populaire au monde. Ses créateurs se sont servi de l’ambiguïté de son nom pour attirer un maximum de personnes et engranger énormément d’argent. Une semaine après la promotion de la star de la téléréalité, le cours de l’EthereumMax s’est effondré de 85 %. Aujourd’hui, le jeton a perdu 99,9 % de sa valeur par rapport à son sommet en mai 2021.

Pour Gary Gensler, ce cas sert de piqûre de rappel. Il souligne que « lorsque des célébrités ou des influenceurs soutiennent des opportunités d’investissement, y compris des cryptomonnaies, cela ne signifie pas que ces produits d’investissements conviennent à tous les investisseurs ».

En plus d’avoir écopé d’une amende, Kim Kardashian n’a plus le droit de promouvoir de cryptoactifs pendant une période de trois ans. Son avocat a révélé au média américain Insider que « l’accord qu’elle a conclu avec la SEC devrait lui permettre d’aller de l’avant et de se concentrer sur ses autres activités professionnelles ».