Alors que la 5G n’est pas encore pleinement exploitée dans de nombreux pays, depuis 2019 LG développe la 6G. La société sud-coréenne a réussi à réaliser, ce 14 septembre 2022, la plus longue distance jamais parcourue par une transmission de données d’un TBps. En 5G, il est possible d’atteindre, en théorie, 100 gigabits par seconde de téléchargement, la 6G pourra multiplier cette puissance par 10 en atteignant 1 000 gigabits par seconde soit un térabit (TBps).

Une démonstration pour affirmer son leadership

LG a annoncé avoir réalisé avec succès une transmission de données d’un TBps sur 320 mètres à l'Institut Fraunhofer Heinrich Hertz (HHI) de Berlin, en Allemagne. En août 2021, la société coréenne avait réalisé un premier record d’une distance de 100 mètres, déjà en plein air.

La vitesse n’est rien sans la distance, les téléphones ont besoin d’avoir des antennes plus ou moins éloignées. Par exemple, la portée pour capter à pleine puissance une antenne 5G est de 150 mètres à 8 kilomètres entre des fréquences de 44,5 GHz et 55 GHz. Pour la 6G, La performance de LG a eu lieu sur des bandes de fréquences comprises entre 155 GHz et 175 GHz, dites ultra-larges, à 320 mètres. Plus une fréquence est basse, plus elle porte loin. À l’inverse, plus une fréquence est élevée, plus les débits sont élevés, mais sur une plus courte distance.

Les fréquences à bande ultra-large utilisées par la 6G ont une portée relativement courte, ce qui engendre des pertes de puissance. Pour résoudre ces problèmes, LG s’est félicité d’avoir développé, en collaboration avec des instituts, un premier amplificateur capable d'augmenter la puissance du signal, et un second amplificateur à faible bruit de réception pour améliorer la qualité du signal entrant.

LG vise l’horizon 2029 pour commercialiser la 6G

Les discussions internationales pour définir les standards des réseaux 6G devraient débuter vers 2025, concernant la commercialisation de la technologie, LG se projette sur 2029, tandis que Samsung vise 2030. Cette technologie permettra d’offrir une meilleure stabilité des réseaux sans fil lors des grands événements sportifs ou des concerts.

En juillet 2021, le gouvernement français avait annoncé vouloir élaborer un plan d'action pour l'arrivée de la 6G. Cédric O, ancien ministre du numérique, avait assuré, « la 6G est encore prospective. Cependant, s’il y a des équipementiers, des start-up ou des laboratoires de recherche européens ou français qui souhaitent investiguer la question, il faut que les choses puissent être faites. » Pour ne pas prendre le risque de rater le coche face à la Chine, la France et l’Europe souhaitent être au rendez-vous, « Nous voyons que les positions se prennent extrêmement tôt, que les standards se définissent extrêmement tôt », avait affirmé Cédric O.

Entre les réticences suscitées par la 5G et la sobriété énergétique, la 6G risque de faire débat dans l’opinion publique française. Éric Piolle, maire Europe Écologie-Les Verts (EELV) de Grenoble, déjà sceptique sur la 5G, a déjà anticipé l’arrivée de la génération suivante. Dans une prise de parole le 29 juin 2022 il avait appelé à la méfiance face à la 6G, « Les enjeux sont trop importants pour nos vies, notre santé, notamment mentale, pour le climat et pour notre sécurité géopolitique. »