Ces deux dernières années, les entreprises ont dû intensifier leurs efforts de digitalisation afin de maintenir leurs activités. En 2022, d’autres défis viennent s’ajouter à celui-ci : 65 % des directeurs financiers (DAF) sont alarmés par la pénurie de talents et 30 % souhaitent renforcer leur cybersécurité. C’est ce que révèle l’enquête mondiale réalisée par Yooz auprès de 1200 décideurs financiers et comptables.

Le baromètre pose un constat sans appel : pour relever tous ces challenges, l’automatisation des processus comptabilité fournisseur est un impératif.

Sans cela, difficile de se prémunir contre les risques liés aux processus manuels, et d’affronter les nouvelles problématiques internes comme les nouveaux modes de travail, la fidélisation des talents et la cybersécurité.

TÉLÉCHARGER LE BAROMÈTRE

L’impact considérable des pratiques comptables manuelles

Les services financiers sont encore nombreux à traiter des factures manuellement. Cela a un impact de plus en plus important sur le bon fonctionnement des entreprises : lenteur des processus (44 % contre 35 % en 2021), erreurs de saisie (34 % contre 25 % en 2021), et retards de paiements (32 % contre 29 % en 2021).

Ces processus ont un effet boule de neige : les factures sont traitées manuellement et doivent être approuvées et validées par plusieurs responsables, ce qui prend entre 16 et 19 heures. Cela engendre un risque d’erreurs administratives, mais surtout des retards de paiements. En somme, un réel manque d’efficacité se fait ressentir.

Le passage en télétravail et en mode hybride a exacerbé le problème : 55 % des sociétés déclarent que cela a eu un impact négatif ou très négatif sur leur capacité à traiter les factures dans les délais. Cela marque une augmentation de 14 % par rapport à l’année précédente.

En plus des risques liés aux processus manuels qui se renforcent, les organisations doivent faire face à divers problèmes en interne. On peut citer l’amélioration de la communication au sein des équipes, l’acquisition et la rétention des talents et le renforcement de la cybersécurité.

« Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir et de nombreuses responsabilités incombent aux directeurs financiers pour trouver et choisir les solutions technologiques sécurisées adéquates et les talents qui permettront d’atteindre les objectifs de performance de l’entreprise », déclare Laurent Charpentier, CEO de Yooz.

TÉLÉCHARGER LE BAROMÈTRE

L’automatisation, un impératif pour améliorer l’environnement de travail

Difficile de se prémunir des risques de fraude et de valoriser son image de marque avec des processus financiers manuels, donc longs et rébarbatifs. L’implémentation d’outils digitaux pourrait non seulement offrir un environnement de travail plus confortable et attrayant, mais aussi sécurisé.

Actuellement, seulement 10 % des organisations utilisent une solution d’automatisation et de dématérialisation des processus factures fournisseurs. Toutefois, les chiffres montrent une forte progression de leur adoption : 39 % des entreprises assurent que l’automatisation a supprimé la plupart des processus manuels, tandis que 27 % affirment en avoir éradiqué au moins la moitié.

« Avec l’automatisation, les tâches manuelles fastidieuses sont remplacées par des missions plus valorisantes dédiées à l’analyse et au conseil, grâce aux technologies d’IA et de Machine Learning, garantissant aux entreprises une ressource primordiale pour maintenir son activité : l’acquisition et la rétention des talents », ajoute Laurent Charpentier.

L’étude de Yooz révèle que d’autres raisons motivent les directions financières à repenser leur manière de travailler. Parmi elles, la cybersécurité (38 %), l’amélioration de l’efficacité (35 %) et la création d’un environnement de travail commode et plaisant (35 %).

Repenser le rôle de DAF

Initialement, la transformation digitale, la cybersécurité et l’acquisition des talents sont loin d’être sur la fiche de poste des DAF. Toutefois, les nouveaux enjeux les poussent à acquérir de nouvelles compétences dans la gestion du capital humain ou la communication. À l’ère du digital, l’appétence pour les technologies est, elle aussi, indispensable.

Pour découvrir plus en détails les résultats du baromètre mondial réalisé par Yooz, téléchargez gratuitement le document !

 

TÉLÉCHARGER LE BAROMÈTRE