TikTok a lancé une nouvelle application pour renforcer sa popularité auprès des jeunes. Baptisée « TikTok Now », la fonctionnalité invite les utilisateurs à prendre une vidéo ou une double photo depuis la caméra frontale et la caméra centrale de leur smartphone au moment où une notification apparaît. Ce principe, basé sur la spontanéité et l’authenticité des contenus publiés, s’inspire directement de BeReal, une application française qui a conquis des millions d'adolescents aux États-Unis depuis quelques mois.

Une réplique quasi parfaite de la pépite française

Prêt à tout pour maintenir son leadership dans l’industrie très concurrentielle des réseaux sociaux, TikTok n’a pas attendu longtemps pour réagir au succès fulgurant de BeReal, l’application qui casse les codes à travers ses clichés instantanés, sans retouches. Le 15 septembre dernier, la société a notamment présenté TikTok Now, la version chinoise de ce concept né en Hexagone.

La fonctionnalité demande aux usagers de prendre en même temps un selfie et une photo de l’environnement ou une vidéo de 10 secondes au maximum. Ensuite, le contenu doit être posté dans un délai de 3 minutes (contre 2 minutes pour BeReal), pour être validé et visible par les autres utilisateurs.

TikTok Now « vous invite, vous et vos amis, à capturer ce que vous faites sur le moment ». En réalité, elle ne fait que reprendre la philosophie de la pépite française encourageant le partage d’images spontanées, « vraies » et « sans filtres ».

TikTok devance Instagram sur le projet

L’application de ByteDance n’est pas le premier réseau social à s’inspirer de BeReal. En effet, Instagram teste depuis fin août un sosie de la fonctionnalité qu’il a baptisée Candid Challenges. En attendant la sortie de cette dernière, TikTok Now aura le temps de maturer et sera rendue publique dans les semaines à venir.

Ces dernières années, Facebook, Instagram et TikTok se sont engagés dans une lutte sans merci pour dominer le marché des contenus. Cependant, TikTok réussit à prendre de l’avance en multipliant et en variant ses usages. Un récent article de Social Media Today précise que de plus en plus de jeunes font appel aux services de l’application pour se divertir, mais aussi pour s’informer aux dépens de Google Search.