La semaine dernière, la Maison Blanche a présenté un nouveau texte dont l'objectif est de réglementer les crypto-actifs aux États-Unis. Au programme : un cadre pour réprimer la fraude, mais aussi des solutions pour faire évoluer et faciliter les transactions financières.

Biden veut positionner le pays en leader dans les crypto-actifs

L'orientation tant attendue de Washington a capté l'attention des acteurs de l'industrie des cryptomonnaies dans son ensemble et notamment des investisseurs. Ce texte fait suite à un décret publié en mars, dans lequel le président Joe Biden demandait aux agences fédérales d'examiner les risques et les avantages des crypto-actifs et de publier des rapports officiels sur leurs conclusions.

Pendant six mois, les agences gouvernementales ont travaillé à l'élaboration de ce cadre pour répondre à une demi-douzaine de priorités énumérées dans le décret : protection des consommateurs et des investisseurs, stabilité financière, lutte contre le financement illicite, leadership des États-Unis dans le système financier mondial, etc.

Selon Brian Deese, directeur du Conseil économique national, et Jake Sullivan, conseiller en matière de sécurité nationale, ont déclaré dans un communiqué de presse que cette feuille de route vise à positionner le pays comme un leader dans la gouvernance de l'écosystème des crypto-actifs au niveau international.

Lutte contre le financement illicite et mise en place d'une MNBC

La lutte contre le financement illicite représente une large partie du texte. L'objectif de la Maison Blanche est de trouver des solutions pour éliminer les activités illégales qui composent l'industrie des crypto-actifs. Selon le communiqué de presse, « le président Biden étudie la possibilité de pousser le Congrès à augmenter les peines pour les transmissions d'argent sans licence ».

La Maison Blanche pourrait également décider de modifier certaines lois fédérales pour permettre au ministère de la Justice de poursuivre les crimes liés aux actifs numériques dans toute juridiction où se trouve une victime de ces crimes. Plus d'un milliard de dollars en crypto-actifs ont été perdus à cause de la fraude depuis le début de l'année 2021, selon la Federal Trade Commission.

Le texte souligne également les bénéfices potentiels d'une MNBC qui serait émise par la Banque centrale des États-Unis, une sorte de dollar numérique. Il existe déjà des crypto-actifs adossés au dollar américain, notamment Tether et USD Coin. Cependant, le texte propose cette fois-ci une sorte de jumeau numérique du dollar américain : une monnaie réglementée, placée sous une autorité centrale et bénéficiant du soutien de la Banque centrale du pays.