C'est officiel : Intuitive Machines va faire son entrée sur le marché boursier. Cette société qui développe des alunisseurs et d'autres technologies pour permettre l'exploration de la Lune, a annoncé le 16 septembre son intention d'entrer en bourse sur le NASDAQ par le biais d'une SPAC.

Intuitive Machines fait son entrée en bourse

La vague d'introductions en bourse de SPAC (Special Purpose Acquisition Company) a atteint un pic au premier trimestre 2021 avec près de 300 émissions. Un SPAC est une société privée destinée à lever des capitaux en bourse pour financer l'acquisition d'une société non cotée.

C'est la formule qu'a choisie Intuitive Machines, une entreprise qui a vu le jour il y a 9 ans à Houston. Le spécialiste dans les technologies d'exploration lunaire fusionnera avec Inflection Point Acquisition. Une fois la fusion achevée, la valeur combinée de la société sera d'environ 815 millions de dollars.

Les dirigeants des deux sociétés ont déclaré aux investisseurs qu'Intuitive Machines a trouvé le positionnement idéal sur un marché qui devient de plus en plus important pour les intérêts de sécurité nationale des États-Unis. Le pays a retrouvé un attrait pour la conquête spatiale et prévoit de mener de nombreuses missions en direction de la Lune.

Intuitive Machines a déjà signé trois missions avec la NASA en lien avec la Lune, dans le cadre du Commercial Lunar Payload Services Program (CLPS) de l'agence spatiale américaine. Ce programme doit permettre de faciliter la livraison de charges utiles sur la Lune. Son alunisseur Nova-C a par exemple été choisi pour livrer des colis de 100 kilogrammes à la surface de la Lune. Son départ vers notre satellite est prévu pour 2023. Il voyagera à bord d'une fusée Falcon 9 de SpaceX.

L'entreprise dispose d'une belle solidité financière

Du côté des finances, Intuitive Machines affirme que ses revenus seront supérieurs à 100 millions de dollars cette année et à 291 millions de dollars en 2023. En effet, l'activité de l'entreprise devrait s'accélérer au rythme du programme Artemis, qui vise à envoyer des humains sur la Lune en 2024. Le directeur financier de l'entreprise, Erik Sallee, a déclaré aux investisseurs que l'entreprise disposait également de 369 millions de dollars de commandes contractuelles et de devis signés pour environ 188 millions de dollars.

Selon Steve Altemus, CEO d'Intuitive Machines, « nous sommes en position de leader dans le développement de l'espace lunaire. Nous voulons être pour la lune ce que les bateaux à vapeur, les routes à péage et les compagnies ferroviaires ont été pour les économies terrestres. Chaque mission successive nous permettra d'accroître notre avantage ». Dans un avenir proche, Intuitive Machines a prévu de développer un alunisseur plus grand, le Nova-D, pour pouvoir transporter jusqu'à 750 kilogrammes de charges sur la Lune.