Apptopia, firme spécialisée dans l’analyse de données, a publié un rapport portant sur les achats in-app pour les applications présentes dans l’App Store et dans le Google Play Store. La différence de la hausse des prix enregistrée entre les deux rivaux est frappante.

Une immense différence entre Apple et Google

Entre juillet 2021 et juillet 2022, les prix mis en place par les applications dans l’App Store ont bondi de 40 %, contre seulement 9 % pour les applications du Google Play Store. Apptopia note que cette nette hausse observée dans le magasin d’applications d’Apple est survenue avant que l’inflation ne prenne de l’ampleur dans le monde, ce qui suggère qu’elle a une autre origine.

« Vous remarquerez que la hausse sur iOS intervient bien avant que l'inflation (ce qui n'est pas le cas pour Google Play) ne frappe durement en 2022, ce qui indique que les éditeurs pourraient en fait réagir à l'augmentation du coût effectif par installation (eCPI) due aux politiques d'Apple en matière de transparence du suivi des applications (ATT), qui rendent l'acquisition d'utilisateurs plus coûteuse », résume la firme dans son étude.

Infographie montrant la hausse des prix des achats in-app pour Google et Apple.

Cette infographie montre clairement la forte hausse des prix au sein de l'App Store comparé au Google Play Store. Infographie : Apptopia

C’est donc l’App Tracking Transparency qui a engendré une telle hausse des prix au sein de l’App Store. Pour rappel, cette fonction, entrée en vigueur en avril 2021 sur iOS 15, oblige les développeurs d’applications à demander l’autorisation de l’utilisateur pour exploiter ses données à des fins publicitaires. L’ATT a rendu plus coûteuse l'acquisition de nouveaux utilisateurs pour les applications, qui ont en conséquence augmenté les prix qu’elles exercent.

Néanmoins, les développeurs n’ont pas fait augmenter leurs prix de manière homogène : tandis que le prix moyen des achats uniques sur iOS a bondi de 36 %, les autres achats in-app, y compris les options d'abonnement mensuel et annuel, n'ont augmenté que de 19 %.

Apple en ressort gagnante

Comme le rappelle TechCrunch, cette nouvelle va dans le sens d’une autre étude selon laquelle l’App Tracking Transparency a contribué à stimuler les activités publicitaires d'Apple, lui permettant ainsi de se faire une place au milieu du duopole exercé par Google et Meta.

Le rapport d’Apptopia suggère donc que la firme de Cupertino a vu ses revenus issus des achats in-app largement augmenter depuis la mise en place de l’ATT, bien qu’il soit difficile de savoir combien Apple génère grâce à son App Store car lorsqu’elle dévoile ses bilans financiers, ces derniers sont mélangés avec les revenus issus d’autres services. Il s’agit d’un double bénéfice pour la marque à la pomme : en plus d’attirer les utilisateurs en mettant en avant ses avantages en matière de sécurité et de vie privée, elle booste ses propres revenus.