À l'occasion du salon de l'automobile qui se tenait à Détroit ce mercredi 14 septembre 2022, Joe Biden a annoncé un financement de 900 millions de dollars pour développer le réseau de stations de recharge aux États-Unis.

900 millions de dollars pour construire des stations de recharge

Cette aide va permettre à 35 États de se doter de nouvelles stations de recharge pour les véhicules électriques et d'étendre leur réseau. Ce financement est le premier à voir le jour dans le cadre de la loi sur les infrastructures votée récemment, dont le montant global est de 1 000 milliards de dollars, selon la Maison Blanche. 5 milliards de dollars seront dédiés au développement des stations de recharge pour véhicules électriques et distribués au cours des 5 prochaines années. Actuellement, la Chine et l'Europe devancent les États-Unis au niveau du taux d'adoption.

Joe Biden s'est fixé pour objectif d'atteindre le seuil de 50 % de véhicules électriques aux États-Unis, d'ici 2030. Pour cela, il faut évidemment un réseau de stations de recharge conséquent. Les constructeurs automobiles américains jouent le jeu. Ils ont investi 85 milliards de dollars dans l'électrification de leur flotte. En 2021, General Motors déclarait par exemple qu'il souhaitait investir 35 milliards de dollars pour accélérer sur l’électrique. Le constructeur entend bien grappiller des parts de marché à Tesla, Rivian et Ford sur le marché des véhicules électriques.

L'administration Biden s'attaque sérieusement à l'électrification

Comme dans de nombreux pays, les consommateurs peuvent bénéficier de crédits d'impôts lorsqu'ils achètent un véhicule électrique. Ce marché devrait de 28,24 milliards de dollars en 2021 à 137,43 milliards de dollars en 2028, rien qu'aux États-Unis. En décembre 2021, Joe Biden a signé un décret ordonnant à tous les membres du gouvernement d'acheter 100 % de véhicules électriques ou de véhicules hybrides rechargeables d'ici 2027.

Selon la Maison Blanche, en 2020, seulement 1 % des véhicules de l'État étaient électriques. Au cours de la première année de son mandat, Joe Biden a multiplié ce chiffre par 5. L'administration Biden met tout en œuvre pour accélérer cette transition vers l'électrique et le développement des stations de recharge à travers le pays devrait réellement changer la donne pour les américains.

Plusieurs études montrent que le faible nombre stations est un frein important pour de nombreux consommateurs. Ce financement de 900 millions de dollars devrait contribuer à lever un obstacle majeur à l'adoption généralisée des véhicules électriques aux États-Unis.