Les activités de production et de vente d’EV (voitures électriques) de Tesla pour le marché chinois ont connu un essor sans précédent depuis la modernisation de son usine à Shanghai en juillet. Sa Gigafactory chinoise a fabriqué 77 000 Model Y et Model 3 en août, ce qui est trois fois plus élevé par rapport au mois précédent. Malgré ce regain de productivité, l’entreprise est encore loin de détrôner le leader BYD qui a vendu près de 175 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables sur la même période.

Dans l’ombre de BYD

Le leadership de Tesla sur le marché des EV en Chine s’est estompé depuis le début de l’année 2022. En effet, le constructeur américain a été contraint de baisser son rythme de production suite aux nouveaux confinements instaurés par le gouvernement local au premier et second semestre. En avril, son usine n’a pu livrer que 1521 véhicules, alors que cette dernière a fabriqué près de 25 845 voitures sur la même période en 2021.

Pour mettre cette « pause » conjoncturelle à profit, la société d’Elon Musk a décidé d’améliorer sa chaîne de montage. La stratégie aura été payante puisque la Gigafactory de Shanghai a augmenté sa production de 74% par rapport à l’année précédente.

Si Tesla a repris de la vitesse, ses efforts restent insuffisants pour rivaliser avec BYD qui règne en maître sur son territoire. À l’heure actuelle, le géant de Shenzhen, qui est également soutenu par le milliardaire Warren Buffet, revendique 16% de la part de marché chinois contre 12% pour l’entreprise américaine.

Tesla peut rattraper son retard

Tesla est sur une bonne dynamique malgré sa seconde position sur le marché chinois. Depuis l’ouverture de ses usines berlinoise et texane, et la relance des activités post-COVID à Fremont et Shanghai, la firme a boosté ses performances.

Selon le cabinet Global Equities Research, l’entreprise d’Elon Musk dispose dorénavant des moyens nécessaires pour fabriquer 500 000 voitures d’ici la fin de l’année. Cette prévision résulte d’un calcul du potentiel de ses usines tournant à plein régime ces trois derniers mois.

Parallèlement, Tesla a accéléré ses investissements en matière d’ingénierie, mais aussi de production de batteries. En mai dernier, elle a entamé la construction d’une nouvelle usine à côté de la Gigafactory de Shanghai. Aujourd’hui, l’entreprise envisage de mettre en place une raffinerie de lithium au Texas.