AppLovin, entreprise spécialisée dans les solutions de monétisation pour applications mobiles, abandonne définitivement sa proposition de fusion avec Unity. Dans un communiqué, diffusé ce lundi 12 août, la société précise qu’elle ne déposera pas de nouvelle offre à l’avenir. L'association des compétences des deux acteurs aurait permis à Unity de profiter de l’expertise d’AppLovin en matière de monétisation. Toutefois, Unity a préféré poursuivre son propre projet d’acquisition d’ironSource pour 4,4 milliards de dollars, qui lui fournira des avantages similaires.

Unity et AppLovin, un mariage qui n'aura pas lieu

Après examen de la proposition, Unity avait repoussé l’offre d’AppLovin le 16 août dernier. Le conseil d’administration de l’entreprise de jeu vidéo avait estimé qu’un tel accord n’aurait pas été dans le meilleur intérêt des actionnaires. Selon les conditions d’AppLovin, les actionnaires d'Unity auraient contrôlé 55 % de la société fusionnée, mais n'auraient eu que 49 % des droits de vote. Une proposition qui portait donc atteinte à l’indépendance d’Unity.

AppLovin a décidé de planter le dernier clou dans le cercueil de sa propre offre d’acquisition. « Après mûre réflexion, AppLovin a conclu que sa voie en tant que leader indépendant du marché est meilleure pour ses actionnaires et les autres parties prenantes », a déclaré la société. Le PDG, Adam Foroughi, voyait dans Unity le partenaire idéal pour imposer sa vision du jeu vidéo sur mobile.

Dorénavant, l’entreprise préfère « se concentrer sur ce que nous pouvons contrôler, notamment l'amélioration continue de nos produits et de notre technologie et l'expansion sur de nouveaux marchés à forte croissance », explique son dirigeant. Unity va maintenant pouvoir finaliser son acquisition d’ironSource. Projet qu'elle aurait dû abandonner en acceptant l’offre d’AppLovin.

L'acquisition d'ironSource se concrétise

Fondé en 2012, AppLovin s’est imposé au fil des années comme un acteur majeur des solutions de monétisation pour les applications mobiles. En 2021, la société a racheté MoPub, la régie publicitaire de Twitter, pour 1,05 milliard de dollars. L’entreprise cherche également à s’étendre plus largement dans le secteur du jeu vidéo sur smartphone en proposant ses services à de nombreux développeurs. La fusion avec Unity l’aurait aidé à se renforcer dans cette direction.

De son côté, Unity va sereinement poursuivre son acquisition d'ironSource. Cet accord doit contribuer à la stratégie de la firme de plus en plus tournée vers la création de jeux sur mobiles, titres les plus consommés par les joueurs dans le monde. ironSource est moins puissant qu’AppLovin mais possède le même type de compétences. D’après John Riccitiello, PDG d’Unity, ce rachat permettra de créer « une plateforme unique de bout en bout qui permet aux créateurs de développer, de publier, d'exécuter, de monétiser et de faire croître des jeux en direct et du contenu 3D en temps réel de manière transparente ».