United Airlines, compagnie aérienne américaine, a investi près de 15 millions de dollars afin d'acquérir plusieurs centaines de taxis aériens électriques auprès d'Eve Air Mobility. Cette start-up spécialisée dans la production d'aéronefs à décollage et atterrissage verticaux électrique (eVTOL) est l'une des filiales du constructeur aéronautique brésilien Embraer.

Un partenariat pour que United Airlines développe son service de taxis volants

La compagnie aérienne américaine a annoncé qu'elle avait investi la somme de 15 millions de dollars afin d'acheter 200 eVTOL produit par Eve Air Mobility. Il s'agit là du deuxième investissement de United Airlines dans le secteur de la mobilité aérienne électrique après avoir investi 10 millions de dollars dans Archer le mois dernier pour acquérir, là aussi, une centaine de taxis volants électriques.

Que ce soit Archer ou Eve Air Mobility, ces deux entreprises proposent des eVTOL qui permettent de transporter des passagers sur des distances assez courtes, de la même manière que les taxis. Pour ce qui est du modèle proposé par Eve Air Mobility, celui-ci possédera quatre places, dont l'une réservée au pilote, et aura une autonomie de 60 miles, soit presque 100 kilomètres. Selon la start-up, le véhicule sera bien moins bruyant que les avions actuels.

le taxi volant que pourrait utiliser United Airlines à l'avenir.

Voici à quoi devrait ressembler le taxi volant qu'utilisera United Airlines pour son service de mobilité aérienne électrique. Image : United Airlines.

Cet investissement a été réalisé par United Airlines Ventures, la filiale capital-risque de la firme. Cette dernière a pour objectif d'atteindre zéro émission nette d'ici 2050. Elle devrait recevoir son premier eVTOL d'Eve Air Mobility en 2026, le temps que la start-up puisse respecter les critères propres à la commande d'United Airlines.

Un deuxième investissement pour se construire une grande flotte d'eVTOL

Dans son communiqué, la compagnie aérienne a précisé qu'elle avait choisi d'investir dans Eve Air Mobility principalement, car elle est liée à Embarer. Le constructeur aéronautique pourra en effet fournir un accès à ses pièces et à ses fournitures afin d'aider United Airlines à mettre en place son service de taxi aérien. Auparavant, Embraer avait aidé Uber pour la mise en place de son service de taxis volants, mais la société de location de VTC a revendu sa division eVTOL à la start-up Joby.

Si les 200 eVTOL proposés par Eve Air Mobility conviennent à United Airlines, une clause dans le contrat stipule qu'elle pourrait acheter 200 taxis volants supplémentaires auprès de la start-up afin d'étoffer son parc de véhicules. En tout, elle pourrait détenir une flotte de 500 eVTOL pour son service de taxis volants. Outre Joby et United Airlines, d'autres entreprises comme ITA Airways et Airbus se sont rapprochées pour un prochain usage à grande échelle des eVTOL.