Eric Porterfield, porte-parole de Meta (anciennement Facebook), a annoncé le jeudi 8 septembre 2022, que l'entreprise allait démanteler son équipe baptisée « Responsible Innovation Team », en charge d’anticiper et de limiter les conséquences négatives des nouveaux produits et services de la société.

Meta fait marche arrière

Le groupe de Mark Zuckerberg vient d'officialiser la dissolution de son équipe chargée de « l'innovation responsable ». Une décision qui surprend les experts du marché. En effet, l'équipe avait comme mission d'identifier et de traiter les « conséquences négatives » des nouveaux produits et les modifications à apporter aux réseaux sociaux Facebook et Instagram. Cette équipe comprenait environ une vingtaine d'ingénieurs, d'éthiciens, d'universitaires et d'autres spécialistes qui collaboraient avec les différents départements de l'entreprise.

Il y a moins de deux ans, Margaret Sewart, la responsable de cette équipe chez Meta, soutenait que « les produits comme Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp, ainsi que les technologies émergentes comme la réalité augmentée et la réalité virtuelle, ont le potentiel d’améliorer la vie des gens. À mesure que l’utilisation de ces technologies se développe et que l’influence de nos plateformes s’accroît, notre responsabilité est de détecter et d’atténuer les dommages potentiels doit également s’étendre ». Visiblement, la direction a changé d'avis.

Une période difficile pour la maison mère de Facebook

Le géant américain assure qu'il reste attaché aux objectifs initiaux de cette équipe et que la plupart de ses anciens membres poursuivraient un travail similaire ailleurs chez Meta, bien qu'ils ne soient pas assurés de retrouver un emploi. Eric Porterfield précise que « le groupe estime que ses ressources en matière de conception de produits sûrs et éthiques seront mieux utilisées dans des équipes plus spécifiques ». La disparition de l'équipe intervient à un moment compliqué pour Meta, qui doit faire face à un ralentissement précipité de son activité publicitaire.

En effet, Meta a subi sa première perte d’abonnés sur Facebook au cours du dernier trimestre de l'année 2021, ainsi qu'un effondrement en bourse. En parallèle, l'entreprise de Mark Zuckerberg concentre son énergie sur le développement de son métavers, Horizon Worlds. Cependant, il s'avère que ce n'est pas si facile. Dans une enquête publiée le 13 avril, The Verge révélait les difficultés et défis auxquels font face les équipes de Meta pour développer le métavers, alors que le marché ne semble pas encore suffisamment mature.