Le célèbre incubateur de la Silicon Valley Y Combinator (YC) a choisi son ex-incubé et partenaire, Garry Tan, pour devenir son nouveau PDG à partir de l’année prochaine. L’investisseur et concepteur logiciel, succèdera à Geoff Ralston pour diriger les affaires de l’entreprise, qui fait actuellement face à de nouveaux défis. Afin de maintenir le leadership de l’entreprise internationale, Tan envisage de puiser dans le réseau d’anciens participants du programme pour optimiser les accompagnements et soutenir les activités de YC.

Le retour de l’enfant prodige

Le retour de Garry Tan au sein de Y Combinator intervient dans une période de renouveau de la société. Après le départ de Ralston, Y Combinator veut repenser sa stratégie pour se démarquer des concurrents et accompagnateurs de startups qui se sont inspirés de son modèle. Dans cet élan, il a fait appel au succès d’un vétéran pour réussir sa transition.

En 2008, Garry Tan a intégré YC pour co-fonder la plateforme de blog Posterous, qui a été rachetée par Twitter plus tard. Entre 2010 et 2015, il est devenu associé de la société. Durant cette période, Garry Tan a conseillé près de 1 000 startups, ce qui lui a permis d’assimiler les véritables besoins des jeunes entreprises pour s’élever et parvenir au sommet.

Aujourd’hui, il dispose de l’expérience nécessaire pour stimuler la compétitivité d'Y Combinator après les bouleversements socio-économiques qui ont suivi. En effet, la société n’a relancé les programmes en présentiel que très récemment, après deux ans de cohorte à distance.

La « mafia » des anciens membres comme levier de croissance

Garry Tan considère que le réseau d'YC constitue une force, et c’est pourquoi il soutient la théorie selon laquelle la société doit augmenter le nombre d’entreprises nécessitant un accompagnement chaque année. Il estime que la multiplication des programmes et la participation d’un grand nombre d’anciens permettront à YC de fournir les financements d’amorçage, s’élèvant à 500 000 dollars aujourd’hui.

La vision du PDG est donc claire : plus il y a de cohortes, plus le réseau connaît une croissance. La philosophie d’YC se résume à « mettre les gens dans la pièce les uns avec les autres » et laisser la « mafia » s'organiser, explique-t-il.

Depuis 2005, les programmes d’YC ont permis aux géants comme Reddit, Airbnb, Dropbox et Stripe de se lancer et de s’illustrer dans le marché actuel. Cependant, la notoriété de la société s’est estompée avec l’avènement des accélérateurs de startups tels que Startups Founders.