Le Chips and Science Act ratifié par Joe Biden à la mi-août commence à porter ses fruits. Le 1er septembre le fabricant de puces mémoires Micron a annoncé un investissement de 15 milliards de dollars dans une nouvelle fabrique, située aux États-Unis.

Micron promet 40 milliards de dollars d’investissements

Pour son premier projet concret aux États-Unis depuis le Chips Act, Micron a décidé de s’installer au plus près de la maison. La future usine se trouvera dans l’Idaho, un état du nord-ouest des États-Unis et plus précisément à Boise, là où se situe déjà le siège social de l’entreprise. L’investissement s’étalera sur dix ans.

Micron assure qu’il s’agit de la première fabrique de puces mémoires construite aux États-Unis depuis une vingtaine d’années. L’entreprise assure qu’elle va créer 17 000 emplois, dont 2 000 directs de sa part. Elle n’a pas donné de détail sur le type de puces qui seront construites.

Au total, l’entreprise a promis qu’elle investirait 40 milliards de dollars aux États-Unis pour fabriquer des semi-conducteurs d’ici 2030 et créerait 40 000 nouveaux emplois en tout. Micron avait conditionné cet effort à l’adoption du Chips and Science Act, pour accélérer le processus législatif.

« une grande victoire pour l'Amérique »

La loi, qui prévoit 52,7 milliards de dollars de subvention pour le secteur, est abondamment citée dans le communiqué de l’entreprise. Son PDG, Sanjay Mehrotra, a remercié le président Joe Biden et son administration. Il a déclaré que « Notre nouvelle usine de fabrication de mémoire de pointe alimentera le leadership technologique des États-Unis et assurera un approvisionnement national fiable en semi-conducteurs, ce qui est essentiel pour la sécurité économique et nationale ».

Le jour de l’annonce, le 1er septembre, la Maison-Blanche s’est fendue d’un court communiqué signé du président. Ce dernier estime que l’investissement de Micron « est une autre grande victoire pour l’Amérique ». Il s’est félicité, qu’à l’avenir « nous fabriquerons des véhicules électriques, des puces, des fibres optiques et d'autres composants essentiels ici, en Amérique ».