Disponible sur tous les nouveaux appareils compatibles depuis 2020, la connectivité USB 4 qui propose une vitesse de transfert des données de 40 Gigabits par seconde (Gbps) va bientôt doubler ses performances. L’USB Promoter Group, consortium composé d’industriels comme Intel, Apple, Microsoft ou encore HP, vient d’annoncer ce 1er septembre l’arrivée prochaine d’une nouvelle technologie USB, deux fois plus rapide. Intitulé USB 4 2.0, elle devrait fonctionner même en utilisant les anciens câbles compatibles USB 4.

Pas besoin d'acheter un nouveau câble USB 4

L’USB Implementers Forum, l'organisation en charge de définir les normes des technologies USB, n’a pas expliqué comment l’USB 4 2.0 pouvait accomplir un tel exploit. Sans donner plus de détails, l’USB-IF a déclaré que « les principales caractéristiques de la solution USB4 mise à jour sont les suivantes : Un fonctionnement jusqu'à 80 Gigabits par seconde, basé sur une nouvelle architecture de couche physique, utilisant les câbles passifs USB Type-C 40 Gbps existants et les câbles actifs USB Type-C 80 Gbps nouvellement définis ».

L’USB 4 2.0 fonctionnera donc toujours avec les connecteurs USB-C. Joe Balich, porte-parole de l’USB-IF, a, quant à lui, confirmé que les utilisateurs qui achètent un câble USB 4 maintenant pourront le conserver pour profiter d’une vitesse de transfert deux fois plus rapide. La technologie USB a toujours été saluée pour ses avantages en termes de rétrocompatibilité, mais cette annonce reste assez surprenante.

Des spécificités techniques encore mystérieuses

Le porte-parole précise que la rétrocompatibilité des câbles USB 4 est « devenue une exigence dès le début de l'élaboration de la nouvelle spécification ». Plus de détails seront fournis prochainement sur la technologie utilisée pour permettre de doubler la vitesse de transfert. Ces annonces devraient normalement avoir lieu avant les deux évènements USB DevDays prévus en novembre prochain à Seattle et Séoul.

Selon l'USB Promoter Group, les technologies USB-C et Power Delivery, qui permettent le rechargement des batteries des appareils électroniques, seront elles aussi mises à jour dans un futur proche pour « rendre possible ce niveau plus élevé de performance dans le transfert des données ». Le groupe précise que l'USB 3.2 sera aussi amélioré pour dépasser les 20 Gigabits par seconde. Pour le moment, la technologie cible uniquement les développeurs et les professionnels. Une vitesse de transfert de 40 Gbps semble déjà bien suffisante pour des usages courants.