Selon Nikkei Asia, le géant de la livraison américain envisage de se lancer sur le marché des médicaments au Japon. Cette annonce pourrait représenter un tournant majeur pour les pharmacies traditionnelles du pays.

Amazon veut livrer des médicaments à domicile

D'après le média japonais, Amazon prévoit de s'associer aux pharmacies de petite et de moyenne taille pour créer une plateforme qui permettrait aux patients de recevoir leurs médicaments à la maison ainsi que des instructions pour savoir comment prendre leurs médicaments. Grâce à cette plateforme, les clients pourront donc se faire livrer leurs médicaments à domicile sans avoir à se rendre dans une pharmacie. Ce nouveau service devrait voir le jour l'année prochaine, lorsque les ordonnances électroniques seront autorisées au Japon. Concrètement, la société n'exploitera pas ses propres pharmacies et ne tiendra pas de stocks.

En revanche, comme le sous-entend Nikkei Asia, Amazon invitera les pharmacies à vendre leurs médicaments en ligne. C'est un bon moyen pour elles de ne pas avoir à s'occuper de la livraison. La filiale d'Amazon au Japon a pour le moment refusé de faire un commentaire sur ces rumeurs. Cette nouvelle plateforme permettra aux patients d'obtenir une ordonnance électronique après avoir passé une visite médicale en ligne, ou en physique, dans un établissement médical. Les patients japonais pourront ensuite commander des médicaments auprès des pharmacies référencées sur le site web d'Amazon.

Un marché très concurrentiel au Japon

Depuis la pandémie du Covid-19, le Japon tente de moderniser son système de santé. Les soins médicaux et les instructions de prise de médicaments en ligne sont déjà autorisés. Au printemps 2022, ces mesures ont été rendues permanentes. Il sera bientôt possible de se soigner entièrement à distance. Amazon prévoit d'utiliser les pharmacies situées à proximité du domicile des patients pour envoyer rapidement les médicaments à leur destinataire. Il y a une forte appétence, de la part des acteurs de la santé, pour le digital au Japon.

En effet, certaines pharmacies tentent déjà de développer leurs propres applications. D'autres société technologiques comme Medley, une entreprise dont le siège est basé à Tokyo, ont développé des systèmes qui fournissent des soins médicaux en ligne. Ces entreprises peuvent également fournir des services similaires à ceux d'Amazon. Il y a une concurrence intense au Japon sur le marché de la santé. En 2020, on comptait environ 60 000 pharmacies délivrant des médicaments sur ordonnance au Japon. Ce nombre a augmenté d'environ 10 %, car de petites pharmacies sont apparues devant les hôpitaux.